Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Les gius partiz des eschez

Bibliographie

Répertoires bibliographiques
  • Vising, Johan, Anglo-Norman Language and Literature, London, Oxford University Press (Oxford Language and Literature Series), 1923, 111 p. (ici p. 73, no 367) [IA]
    Compte rendu: Henri Lemaître, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 84, 1923, p. 195-196. http://www.persee.fr/doc/bec_0373-6237_1923_num_84_1_460619_t1_0195_0000_002 [Gallica]
Généralités
  • Linde, Antonius van der, Geschichte und Litteratur des Schachspiels, Berlin, Springer, 1874, 2 t. (ici t. 1, p. 302-306) [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
  1. Version A

    Titre:Aucun titre dans les mss.; dans la table en latin du ms. C (Elenchus contentorum in hoc volumine), on lit: « De ludo vocato chez (gallice) ». Le titre courant est tiré en partie des premiers vers du texte (voir Incipit) et des v. 29-32 (« Bel frere, sovent m'avez requis / ke jeo solum le mien avis / les jus partiz translatasse / en romans e vus les enveasse »).
    Date:Seconde moitié du XIIIe siècle
    Langue:Français (anglo-normand)
    Genre:Traité sur le jeu des échecs
    Forme:Mixte: couplets d'octosyllabes à rime plate (dans l'exposé des problèmes) et prose (dans les solutions).
    Contenu:Recueil de problèmes concrets pouvant survenir lors d'une partie d'échecs. L'exposition des problèmes est en vers (couplets d'octosyllabes, fort irréguliers, à rime plate); les solutions par contre sont données en prose. Chaque problème est illustré par un diagramme qui reproduit l'échiquier. Le traité est présenté comme une traduction que l'auteur envoie à son ami (voir v. 27-32 : « Beal frere, sovent m'avez requis / ke jeo solum le mien avis / les jus partiz translatasse / en romans e vus les enveasse »). La source (probablement latine) n'a pas encore été identifiée. Le texte est incomplet dans les deux manuscrits : dans le ms. C un bifolium est perdu entre les feuillets 5 et 6; dans le ms. H le prologue et le problème II de C manquent en raison des dégâts matériels; même les problèmes VII, IX et XII-XV de C sont perdus. Le ms. H conserve par contre six problèmes supplémentaires absents de C (et vraisemblablement contenus dans le bifolium perdu après le feuillet 5). En faisant abstraction de certaines amplifications du ms. H (qui présente également quelques différences dans la suite des problèmes), les textes de C et de H remontent à la même version abrégée du traité transmis par le ms. R (voir Version B) et plus précisément le texte de H est une copie tardive du texte de C (voir Hunt, p. 2-3; sous Éditions modernes). Treize problèmes du ms. C sont aussi dans le ms. R (voir Version B), bien qu'ils y figurent dans un ordre différent : C.I = R.XXVIII; C.II = R.XXXIX; C.III = R.X; C.IV = R.XI; C.V = R.XII; C.VI = R.V; C.VII = R.XXXVIII; C.IX = R.XIX; C.X = R.XLVI; C.XI = R.VI; C.XII = R.IX; C.XIII = R.XXXII; C.XIV = R.XXXVII. Le rapprochement s'étend également aux vers dans dix passages : C.1-56 = R.1-26 (abrégés); C.203-211 = R.116-124; C.280-283 = R.127-130; C.288-291 = R.133-136; C.296-299 = R.217-220; C.302-309 = R.221-228; C.167-170 = R.289-292; C.246-257 = R.479-490; C.310-317 = R.830-837; C.258-269 = R.1264-1275.
    Incipit:Seignors, un poi m'entendez,
    ki les jus des eschés amez,
    e jeo une partie vus dirrai
    solom iceo ke apris en ai,
    les gius partiz numeement,
    ke me unt apris diverse gent…
    Explicit:… Cest juparti n'est pas mult grant
    mes mult es bel e avenant.
    Le neir rei deprimes dit
    ke sanz mençonge e contredit
    le rei vermail le matera
    en meimes l'angle ou il esta
    a l'unzime trait, voille u nun,
    de l'alfin ke tant est prodhom.
    Manuscrits
    1. London, College of Arms, Roll 20/26 H
    2. London, British Library, Cotton, Cleopatra B IX, f. 4ra-8rb (C) [⇛ Description]
    3. London, British Library, Additional 8158 [⇛ Description]
      Lake Allen MS. Descriptus du XIXe siècle. Il contient la transcription du texte des mss. C (voir Version A) et R (Version B) et des notes de travail de Lake Allen (dans la première page du ms., on lit: « Two Ancient Treatises on Chess, with some Introductory remarks illustrative of the State of the Game at the Close of the 13th. Century– »). La plupart des notes ont été utilisées dans les articles publiés par Allen en 1822 (voir Généralités et Éditions modernes).
    Éditions modernes
    • Allen, L., « On the game of chess in Europe during the thirteenth century », The New Monthly Magazine and Literary Journal, 4, 1822, p. 316-320 et 497-502. (ici p. 499-501) [GB]
      Édition partielle du texte du ms. C.
    • Allen, L., « On the game of chess in Europe during the thirteenth century », The New Monthly Magazine and Literary Journal, 5, 1822, p. 125-130 et 315-320. (ici 317) [GB]
      Édition partielle du texte du ms. C.
    • Murray, H. J. R., A History of Chess, Oxford, Clarendon Press, 1913, 900 p. (ici p. 579-588) [GB] [IA]
      Réimpressions:
      • 1962
      • 1969
      • Northampton, Benjamin Press, 1986. [IA];
      • 2002
      Édition partielle et fort inexacte du traité du ms. C.
    • Benary, Walter « Die europäischen Schachspielsammlungen des Mittelalters mit besonderer Berücksichtigung der romanischen », Zeitschrift für romanische Philologie, 48, 1928, p. 332-360. (ici p. 353-356) [Gallica] DOI: 10.1515/zrph.1928.48.1.332
      Édition partielle du texte du ms. R (v. 1-114).
    • Les gius partiz des eschez: two Anglo-Norman chess treatises edited by Tony Hunt, London, Anglo-Norman Text Society (Plain Texts Series, 3), 1985, [ii] + 49 p. (ici p. 9-25)
      Édition du texte du ms. C: texte intégral des problèmes en vers; texte partiel des solution en prose; en appendice, les variantes du ms. H et le texte en vers des six problèmes transmis seulement par ce ms.
    Traductions modernes
    • en anglais:
      • Allen 1822 (voir sous Éditions modernes)
        Traduction partielle.
    Études
    • Heralds' Commemorative Exhibition, 1484-1934, Held at the College of Arms. Catalogue, London, College of Arms, Spottiswoode-Ballantyne and Co., 1936, p. 56-57 (n° 65) et pl. xxxix.
    • Hunt, Tony, « Deliciæ clericorum: intellectual and scientific pursuits in two Dorset monasteries », Medium Ævum, 56:2, 1987, p. 159-182. [Jstor] DOI: 10.2307/43629102
  2. Les jupartiez des eschez

    Titre:Les jupartiez des eschez (ms., inc.)
    Date:Seconde moitié du XIIIe siècle
    Langue:Français (anglo-normand)
    Genre:Traité sur le jeu des échecs
    Forme:Mixte: couplets d'octosyllabes à rime plate (dans l'exposé des problèmes) et prose (dans les solutions).
    Contenu:Recueil de problèmes concrets pouvant survenir lors d'une partie d'échecs. L'exposition des problèmes est en vers (couplets d'octosyllabes, fort irréguliers, à rime plate); les solutions par contre sont données en prose. Chaque problème est illustré par un diagramme qui reproduit l'échiquier. Chaque problème est introduit par une rubrique qui en résume le contenu (Guy de chivaler; Guy dé dames; Guy dé alfins etc.). La source (probablement latine) n'a pas encore été identifiée. Le texte transmis par le ms. R représente la version longue du traité dont les manuscrits C et H (voir sous Version A) conservent la version brève. Le ms. R partage avec C treize problèmes bien que dans un ordre différent: R.V = C.VI; R.VI = C.XI; R.IX = C.XII; R.X = C.III; R.XI = C.IV; R.XII = C.V; R.XIX = C.IX; R.XXVIII = C.I; R.XXXII = C.XIII; R.XXXVII = C.XIV; R.XXXVIII = C.VII; R.XXXIX = C.II; R.XLVI = C.X. Le rapprochement s'étend également aux vers dans dix passages: R.1-26 (abrégés) = C.1-56; R.116-124 = C.203-211; R.127-130 = C.280-283; R.133-136 = C.288-291; R.217-220 = C.296-299; R.221-228 = C.302-309; R.289-292 = C.167-170; R.479-490 = C.246-257; R.830-837 = C.310-317; R.1264-1275 = C.258-269.
    Incipit:Seignours, un poy entendés,
    vus ke les gius des eschez amés,
    e jeo une partie vus dirray
    solunc ceo ke apris en ay.
    De plusures mestres les ay apris;
    graunt veisdie i ad, moy est avys,
    kar ky voudra ententivement
    des gius partiez apprendre le doctrinement…
    Explicit:… primes ov le alfyn eschec si dira,
    altre eschec ov le chivaler que soun poun prendra,
    la tierce eschec ov le alfyn reperera,
    l'altre chivaler a discovert eschec mat dira.
    Manuscrits
    1. London, British Library, Royal, 13 A XVIII, f. 161ra-173rb (R) [⇛ Description]
    2. London, British Library, Additional, 8158 [⇛ Description]
      Lake Allen MS. Descriptus du XIXe siècle. Il contient la transcription du texte des mss. C (voir Version A) et R et des notes de travail de Lake Allen (dans la première page du ms., on lit: « Two Ancient Treatises on Chess, with some Introductory remarks illustrative of the State of the Game at the Close of the 13th. Century– »). La plupart des notes ont été utilisées dans les articles publiés par Allen en 1822 (voir Généralités et Éditions modernes).
    Éditions modernes
    • Allen, L., « On the game of chess in Europe during the thirteenth century », The New Monthly Magazine and Literary Journal, 4, 1822, p. 316-320 et 497-502. (ici p. 501-502) [GB]
      Édition partielle du texte du ms. C.
    • Allen, L., « On the game of chess in Europe during the thirteenth century », The New Monthly Magazine and Literary Journal, 5, 1822, p. 125-130 et 315-320. (ici 317) [GB]
      Édition partielle du texte du ms. C.
    • Fiske, Willard, Chess in Iceland and Icelandic Literature with Historical Notes on Other Table-Games, Florence, Florentine Typographical Society, 1905, xii + 400 p. (ici p. 161-167) [GB] [IA: ex. 1, ex. 2]
    • Murray, H. J. R., A History of Chess, Oxford, Clarendon Press, 1913, 900 p. (ici p. 588-600) [GB] [IA]
      Réimpressions:
      • 1962
      • 1969
      • Northampton, Benjamin Press, 1986. [IA];
      • 2002
      Édition partielle et fort inexacte du traité du ms. R.
    • Benary, Walter « Die europäischen Schachspielsammlungen des Mittelalters mit besonderer Berücksichtigung der romanischen », Zeitschrift für romanische Philologie, 48, 1928, p. 332-360. (ici p. 356-357) [Gallica] DOI: 10.1515/zrph.1928.48.1.332
      Édition partielle du texte du ms. R (v. 1-114).
    • Les gius partiz des eschez: two Anglo-Norman chess treatises edited by Tony Hunt, London, Anglo-Norman Text Society (Plain Texts Series, 3), 1985, [ii] + 49 p. (ici p. 25-49)
      Édition du texte du ms. R (texte intégral des problèmes en vers; les solutions en prose sont omises.
    Traductions modernes
    • en anglais:
      • Allen 1822 (voir sous Éditions modernes)
        Traduction partielle.
    Études
    • Kenyon, B., « A note on two expressions contained in the manuscript B.M. Royal 13 A XVIII: "en le mene temps, en poynt devis" », The Modern Language Review, 56:3, 1961, p. 381-389. [Jstor] DOI: 10.2307/3720268
    • Murray, H. J. R., « The mediæval games of tables », Medium Ævum, 10:2, 1941, p. 57-69. [Jstor] DOI: 10.2307/43626206
    • Murray, H. J. R., A History of Board-Games other than Chess, Oxford, Clarendon Press, 1952 (ici p. 117-127).
Rédaction: Fabio Barberini
Dernière mise à jour: 20 janvier 2018