logo arlima

Bovo d'Antona

Version italienne en décasyllabes du récit de Beuve de Hantone

Bibliographie

Titre: 
Date:Première moitié du XVe siècle
Langue:Italien avec des traits de franco-italien
Genre: 
Forme:2524 vers prédominants décasyllabes accentués sur la dernière syllabe
Contenu:Dans cette version de la légende de Beuve de Hantone, l'intrigue commence in media res: à la suite du meurtre de son père Guidone de la part de Duodo de Magonza à l'instigation de sa mère, qui en devient l'épouse, le protagoniste Bovo s'enfuit d'Antona et arrive en Erminia, où il sert le roi, conquiert l'amour de la fille Drusiana et enfin les aide à combattre les ennemis qui les menacent. Trahi, il est emprisonné à la demande du Soldano. Quand finalement il s'évade, il réussit à empêcher les noces de Drusiana avec l'ennemi Marcabruno et les deux amants s'enfuient. Ils sont soumis à d'autres péripéties et sont accompagnés par Pulicane, un des ennemis qui devient leur compagnon. Survient ensuite une autre séparation, avant laquelle Drusiana met au monde deux garçons dans la forêt. Bovo revient pour conquérir de nouveau Antona, aidé par le père nourricier Sinibaldo et par son fils Terigi, en vengeant ainsi la mort de son père Guidone. Pendance ce temps Drusiana, avec ses deux fils, fait le voyage jusqu'à Ancona en se déguisant en jongleur. Enfin arrivée, elle empêche le mariage de Bovo avec la fille du Soldano, aidée avant par le héros même dans la défense de son royaume.
Incipit:Mal' abia mio pare e 'l mio parentà
che assè ve[chi]o marido m'à dona',
che nonn à far la mia voluntà;
no m'ay Dio se no men averò vendichà »…
Explicit:… « Madona », disse Bo(vo), « questo ben voio far ».
Alora de prexente Teris clamà,
fiolo de Sinibaldo, che tanto amà.
Amantinente la dona spoxà;
el fo signor de tute quele co(n)trà
[incomplet de la fin]
Remaniements:Modèle du Bovo 1480 (réduction en huitains du texte Bovo laurenziano)
Manuscrits
  1. Firenze, Biblioteca Medicea Laurenziana, Medicei Palatini, 93, f. 1ra-94va [⇛ Description]
  2. localisation actuelle inconnue, 8 f.: 2 fragments franco-italiens retrouvés à Udine et édités par Rajna en 1887
Éditions anciennes
Éditions modernes
  • Rajna, Pio, I reali di Francia. [Volume I:] Ricerche intorno ai reali di Francia, seguite dal libro delle storie di Fioravante e dal cantare di Bovo d'Antona, Bologna, Romagnoli (Collezione di opere inedite o rare dei primi tre secoli della lingua pubblicata per cura della R. Commissione pe' testi di lingua nelle provincie dell'Emilia), 1872, xx + 568 p. [GB] [IA]
    Compte rendu: Gaston Paris, dans Romania, 2, 1873, p. 351-366. [GB: ex. 1, ex. 2] [HT] [IA: ex. 1, ex. 2]
  • Rajna, Pio, « Frammenti di redazioni italiane del Buovo d'Antona. I. Nuovi frammenti franco-italiani », Zeitschrift für romanische Philologie, 11, 1887, p. 153-184. [BNC] [Gallica] [GB] [HT] [IA]
    Édition de deux fragments, retrouvés à Udine, du même texte mais dans une scripta nettement franco-italienne.
  • Gambino, Francesca, « Code-mixing nel Bovo d'Antona udinese, con una nuova edizione del frammento Udine, Archivio Capitolare, Fondo Nuovi manoscritti 736.28 », Francigena, 2, 2016, p. 35-130. [rialfri.eu] [www]
Traductions modernes
Études
  • Braghirolli, Willelmo, Paul Meyer et Gaston Paris, « Inventaire des manuscrits en langue française possédés par Francesco Gonzaga I, capitaine de Mantoue, mort en 1407 », Romania, 9, 1880, p. 497-514. [Gallica] [GB] [HT] [IA: ex. 1, ex. 2] DOI: 10.3406/roma.1880.6547
  • Delcorno Branca, Daniela, « Fortuna e trasformazioni del Buovo d'Antona », Testi, cotesti e contesti del franco-italiano. Atti del 1° simposio franco-italiano (Bad Homburg, 13-16 aprile 1987). In memoriam Alberto Limentani, éd. Günter Holtus, Henning Krauß et Peter Wunderli, Tübingen, Niemeyer, 1989, p. 285-306.
  • Krauss, Henning, Epica feudale e pubblico borghese: per la storia poetica di Carlomagno in Italia, trad. it. Andrea Fassò et Furio Brugnolo, Padova, Liviana (Ydioma tripharium, 6), 1980, ix + 244 p., ici p. 26-69.
  • Pierdominici, Luca, Les passions du mot. Études de littérature du XVe siècle, Fano, Aras Edizioni (Piccola biblioteca di studi medievali e rinascimentali, 1), 2009, [iv] + 215 p.
    Comptes rendus: Estelle Doudet, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2009. DOI: 10.4000/crm.11819 — Maria Colombo Timelli, dans Studi francesi, 54:3, 2010, p. 537. — Jean Lacroix, dans Revue des langues romanes, 114:1, 2010, p. 260-263. — Nelly Labère, dans Le Moyen Âge, 117:3, 2011, p. 683-684. [Gallica] DOI: 10.3917/rma.173.0651
  • Rosenzweig, Claudia, « Il poema yiddish in versi Bovo d'Antona in una versione manoscritta del XVI sec. », Medioevo romanzo, 26:1, 2002, p. 49-68.
Répertoires bibliographiques
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge, Melun, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série. Études et documents), 1951, xxxiv + 638 p. (ici p. 32, nos 287-288)
    Dictionnaires: DEAF Boss
Permalien: https://arlima.net/no/4921


Voir aussi:
> Wikidata: Q121330936
Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
Rédaction: Chiara Benini
Compléments: Laurent Brun
Dernière mise à jour: 25 avril 2015

Signaler une erreur ou une omission:

Courriel  Courriel

Mastodon    Facebook    Twitter/X