Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Les ballades diverses

Œuvre de François Villon

Titre: 
Date:XVe siècle
Langue:Français
Genre:Ballade
Forme:Vers
Liste des ballades:
  1. « Aiez pictié, aiez pictié de moy » (Espitre a ses amis)
  2. « Fortune fuz par clercs jadiz nommee » (Probleme ou B. de la Fortune)
  3. « Freres humains qui aprés nous vivez » (B. des pendus ou Epitaphe Villon)
  4. « Hommes failliz, bersaudez de raison » (Aultre b. ou B. de bon conseil)
  5. « Il n'est soing que quant on a fain » (B. des contre-vérités)
  6. « Je congnois bien mouches en laict » (B. des menus propos)
  7. « Je meurs de seuf auprés de la fontaine » (B. Villon, B. du concours de Blois ou B. des contradictions)
  8. « Le mien seigneur et prince redoubté » (Requête au prince)
  9. « Parfont conseil, eximium » (B. franco-latine)
  10. « Que dictes vous de mon appel » (B. de l'appel)
  11. « Qu'est ce que j'oy? — Ce suis je. — Qui? — Ton cueur » (Autre b. ou Débat de Villon et de son cœur)
  12. « Rancontré soit des bestes feu gectans » (B. contre les ennemis de la France)
  13. « Tant grate chievre que mau gist » (B. des proverbes)
Manuscrits
  1. Berlin, Staatliche Museen, Kupferstichkabinett, 78 B 17 (H) [⇛ Description]
    Contient la Ballade des langues ennuyeuses, la Ballade de la grosse Margot et le Lay.
  2. Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, IV 541 [⇛ Description]
  3. Paris, Bibliothèque nationale de France, Arsenal, 3523, p. 719 (Ballade de Fortune) (A) [⇛ Description]
  4. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 12490 (R) [⇛ Description]
  5. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 20041 (C) [⇛ Description]
    Contient la Ballade des pendus (f. 107v), la Ballade de l'appel (f. 112v), l'Espitre a ses amis (f. 152r) et la Ballade de Fortune (f. 152v-153v).
  6. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 24315, f. 69r-v [⇛ Description]
    Ballade des pendus (ou Epitaphe Villon).
  7. Rennes, Bibliothèque municipale, 594, f. 133v [⇛ Description]
    Ballade contre les taverniers
  8. Stockholm, Kungliga biblioteket, Vu 22, f. 2v, 3v, 21r, 22v et 24r (F) [⇛ Description]
    Contient notamment la Ballade des dames de Paris (f. 2v), la Ballade des contre-vérités (f. 3v), la Ballade de la grosse Margot (f. 21r), la Ballade des langues envieuses (f. 22v) et la Ballade des proverbes (f. 24r).
Éditions anciennes Éditions modernes
  • Tissot, Pierre-François, Leçons et modèles de littérature française ancienne et moderne, Paris, L'Henry, 1835-1836, 2 t. (ici t. 2, p. 100-101) [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
    Transcription de la ballade « Je connois bien mouches en laict » et de la « Requeste que Villon bailla a Monseigneur de Bourbon ».
  • Bijvanck, W. G. C., Specimen d'un essai critique sur les œuvres de François Villon. Le petit testament, Leyde, De Breuk en Smits, 1882, 229 p. (ici p. 207-222) [GB] [IA]
    Édition de deux ballades: "Il n'est soing que quant on a fain" et "Hommes failliz despourveuz de raison".
  • Œuvres de François Villon. Le jargon et jobelin comprenant cinq ballades inédites d'après le manuscrit de la Bibliothèque royale de Stockholm avec un dictionnaire analytique du jargon par Auguste Vitu, Paris, Ollendorff, 1889, 545 p. [GB] [IA: ex. 1, ex. 2]
  • François Villon, Lais, Testament, Poésies diverses. Édition bilingue. Publication, traduction, présentation et notes par Jean-Claude Mühlethaler, avec Ballades en jargon. Édition bilingue. Publication, traduction, présentation et notes par Éric Hicks, Paris, Champion (Champion Classiques. Moyen Âge, 10), 2004, 469 p. (ici p. 302-305)
    Compte rendu: Giuseppe Di Stefano, dans Le moyen français, 63, 2008, p. 122-124. [BJO]
    Édition et traduction de la Ballades des pendus.
  • François Villon, Œuvres complètes. Édition établie par Jacqueline Cerquiglini-Toulet, avec la collaboration de Laëtitia Tabard, Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade, 598), 2014, lxviii + 912 p.
    Comptes rendus: Helen J. Swift, dans French Studies, 69:2, 2015, p. 234-235. [www] DOI: 10.1093/fs/knv050 — Jean-Marie Fritz, dans Romania, 135, 2017, p. 235-241.
Traductions modernes
  • en anglais:
    • Cuttino, G. P., Villon. I Laugh through Tears: The Ballads of François Villon, New York, 1955.
  • en français:
    • Mühlethaler et Hicks 2004 (voir sous Éditions modernes)
      Traduction de la Ballades des pendus.
    • Cerquiglini-Toulet et Tabard 2014 (voir sous Éditions modernes)
  • en italien:
    • François Villon, Cinque ballate tradotte da Diego Valeri, Marsia, 2, 1958, p. 69-74.
  • en roumain:
    • Sfichi, Giuliano, « Villon et Baudelaire en roumain », Atelier de traduction, 1, 2004, p. 132-134. [www]
      Traduction de la Ballades des pendus.
Études
  • Batiouchkof, Th., « Le débat de l'âme et du corps », Romania, 20, 1891, p. 1-55. [Gallica] [GB] [HT] [IA] DOI: 10.3406/roma.1891.5659
  • Batiouchkof, Th., « Le débat de l'âme et du corps », Romania, 20, 1891, p. 513-578. [Gallica] [GB] [HT] [IA] DOI: 10.3406/roma.1891.5691
  • Brunelli, Giuseppe Antonio, « La preriforma, Villon e il v. 29 della ballata des Proverbes », Studi francesi, 4, 1958, p. 76-78.
  • Brunelli, Giuseppe Antonio, « Sulle tradizioni italiane (1906-1981) dell'Epitaphe Villon (la Ballade des pendus) », Actes du 5e colloque international sur le moyen français, Milan, 1985. Tome III: Études littéraires sur le XVe siècle, Milano, Vita e pensiero, 1986, p. 315-324.
  • Cropp, Glynnis M., « Fortune and the poet in ballades of Eustache Deschamps, Charles d'Orléans and François Villon », Medium Ævum, 58:1, 1989, p. 125-132. [jstor.org]
  • Degott, Bertrand, « Villon et la ballade », Villon entre mythe et poésie. Actes du colloque organisé les 15, 16 et 17 décembre 2006 à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris par Michael Freeman, Jean Dérens et Jean Dufournet, éd. Jean Dufournet et Marcel Faure, Paris, Champion (Colloques, congrès et conférences sur le Moyen Âge, 9), 2011, p. 91-103.
    Comptes rendus du recueil: Gabriella Tanase, dans Le Moyen Âge, 117:1, 2011, p. 178-179. DOI: 10.3917/rma.171.0117 — Alessandro Bertolini, dans Studi francesi, 56:3, 2012, p. 547-548. [openedition.org] [www] — Karin Becker, dans Romanische Forschungen, 125:4, 2013, p. 575-579. DOI: 10.3196/003581213808754456
    Réimpression:
    • 2014
  • Di Mauro, Damon, « Sur le vers 21 de la Ballade des pendus de Villon », Romania, 131, 2013, p. 485-487.
  • Frappier, Jean, « Pour le commentaire de Villon: l'Épître à ses amis », Romania, 87, 1966, p. 379-384. DOI: 10.3406/roma.1966.2573
  • Gros, Gérard, « De la Ballade des pendus à la Complainte des trépassés de Jean Molinet: permanence d'un thème », La prière au Moyen Âge: littérature et civilisation, Senefiance, 10, 1981, p. 330.
  • Hunt, Tony, « The christianization of Fortune », Nottingham French Studies, 38:2, 1999, p. 95-113. DOI: 10.3366/nfs.1999-2.002
  • Langlois, Ernest, « Archipiada », Mélanges de philologie romane dédiés à Carl Wahlund à l'occasion du cinquantième anniversaire de sa naissance (7 janvier 1896), Mâcon, Protat et frères, 1896, p. 173-179. [GB] [IA]
    Compte rendu du recueil: Gaston Paris, dans Romania, 26, 1897, p. 101-108. [Gallica] [GB] [HT] [IA: ex. 1, ex. 2]
    Réimpression:
    • Genève, Slatkine Reprints, 1972
  • Lonigan, Paul R., « Villon's triptych, verses 329-412 », Neuphilologische Mitteilungen, 70, 1969, p. 611-623.
  • Meazzini, I., « Interpretando Villon. Una rilettura dell'Epistre », Letterature, 11, 1988, p. 42-50.
  • Pinkernell, Gert, « François Villons Gedicht Je meurs de seuf auprés de la fontaine », Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Literaturen, 219, 1982, p. 339-349.
  • Pinkernell, Gert, « La Ballade du concours de Blois de François Villon, ou les affres d'un courtisan marginal », Le moyen français, 17, 1985, p. 56.
  • Pinkernell, Gert, « La ballade franco-latine Parfont conseil eximium: une satire peu connue de Villon contre Fredet, favori de Charles d'Orléans », Zeitschrift für romanische Philologie, 103, 1987, p. 300-318.
  • Pinkernell, Gert, « La Ballade contre les ennemis de la France, de François Villon. Un remerciement poétique à Louis XI (octobre 1461) », Romanistische Zeitschrift für Literaturgeschichte, 14, 1990, p. 11-24. — Réimpr. dans François Villon et Charles d'Orléans (1457 à 1461). D'après les Poésies diverses, de Villon, Heidelberg, Winter, 1992, p. 147-162.
  • Preisendanz, Wolfgang, « Aufgehobene Alterität. Die Balladen Villons und die Songs der Dreigroschenoper », Musique naturele: Interpretationen zur französischen Lyrik des Spätmittelalters, éd. Wolf-Dieter Stempel, München, Fink (Romanistiches Kolloquium, 7), 1995, p. 459-488. [DS-BSB]
  • Rice, Winthrop H., « The stylistic structure of Villon's Ballades », Symposium, 3:1, 1949, p. 105-113. [www] DOI: 10.1080/00397709.1949.9955446
  • Rossi, Luciano, « François Villon et son prince redoubté. Notes sur deux ballades », Romania ingeniosa. Festschrift für Prof. Dr. Gerold Hilty zum 60. Geburtstag. Mélanges offerts à Gerold Hilty à l'occasion de son 60e anniversaire, éd. G. Lüdi, H. Stricker et J. Wüest, Bern, Frankfurt am Main et New York, Lang, 1987, p. 201-220.
  • Thiry, Claude, « La Ballade contre les ennemis de la France, une ultime relecture », Études de philologie romane et d'histoire littéraire offertes à Jules Horrent à l'occasion de son soixantième anniversaire, éd. Jean-Marie D'Heur et Nicoletta Cherubini, Liège, s. n., 1980, p. 46-480.
  • Tucci, Patrizio, « Modes de la citation dans la poésie du XVe siècle: Charles d'Orléans, Jean Regnier, François Villon », Poétique, 150:2, 2007, p. 199-215. DOI: 10.3917/poeti.150.0199
  • Van Hemelryck, Tania, « La Ballade contre les ennemis de la France, une ultime relecture? », Le moyen français, 48, 2001, p. 37-55. DOI: 10.1484/j.lmfr.3.61
  • Vigneron, Fleur, « Ambiguïté de François Villon: entre mer et forêt (note sur les vers 34 et 35 de la ballade dite "Contre les ennemis de la France") », « Ravy me treuve en mon deduire », éd. Luca Pierdominici et Élisabeth Gaucher-Rémond, Fano, Aras Edizioni (Piccola Biblioteca di studi medievali e rinascimentali), 2011, p. 347-359.
  • Vigneron, Fleur, « Villon et Saturne: un mélancolique se souciant du monde. Question d'ethos et d'écriture », Le Moyen Âge, 128:1, 2022, p. 31-48. DOI: 10.3917/rma.281.0031
Permalien: https://arlima.net/no/10788


Voir aussi:
> ——
Rédaction: Laurent Brun
Compléments: Voir la liste complète
Dernière mise à jour: 23 décembre 2022

Signaler une erreur ou une omission:

Courriel  Courriel

Mastodon    Facebook   instagram    Twitter