Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Testament

Œuvre de François Villon

Titre:Le grant testament Villon (ms. C, inc.; le mot "grant" est de toute évidence un ajout postérieur)
Date:1461
Langue:Français
Genre: 
Forme:2023 vers
Contenu:Le texte se compose des pièces suivantes:
  • Strophes I à XLI: 41 huitains de vers octosyllabiques rimant ababbcbc
  • Ballade (« B. des dames du temps jadis »): Dictes moy ou n'en quel pays…
  • Ballade (« B. des seigneurs du temps jadis »): Qui plus, ou est ly tiers Calixte…
  • Ballade (« Autre ballade à ce propos en vieux langage français »): Car ou soit ly sains appostolles…
  • Strophes XLII à LVI: 15 huitains de vers octosyllabiques rimant ababbcbc
  • Ballade (« B. de la belle heaumière aux filles de joie »): Or y pensez, belle Gaultiere…
  • Strophes LVII à LXIV: 8 huitains de vers octosyllabiques rimant ababbcbc
  • Double ballade (« Double b. continuant le premier propos »): Pour ce, aymez tant que vouldrez…
  • Strophes LXV à LXXXIX: 25 huitains de vers octosyllabiques rimant ababbcbc
  • Ballade (« B. que Villon fait à la requête de sa mère pour prier Notre-Dame »): Dame du ciel, regente terïenne…
  • Strophes XC à XCIII: 4 huitains de vers octosyllabiques rimant ababbcbc
  • Ballade (« B. de Villon à son amie »): Faulse beauté qui tant me couste chier…
  • Strophe XCIV: 1 huitain de vers octosyllabiques rimant ababbcbc
  • Lay (plutôt un rondeau): Mort, j'appelle de ta rigueur…
  • Strophes XCV à CXXV: 31 huitains de vers octosyllabiques rimant ababbcbc
  • Ballade (et oraison): Pere Noel qui plantastes la vingne…
  • Strophes CXXVI à CXXXIX: 14 huitains de vers octosyllabiques rimant ababbcbc
  • Ballade (« B. donnée par Villon à un gentilhomme marié depuis peu, afin qu'il l'envoie à l'épouse qu'il a conquise à la pointe de l'épée »): Au point du jour, que l'esprevier s'esbat…
  • Strophes CXL et CXLI: 2 huitains de vers octosyllabiques rimant ababbcbc
  • Ballade: En rïagal, en alcenic rocher…
  • Strophes CXLII et CXLIII: 2 huitains de vers octosyllabiques rimant ababbcbc
  • Ballade (« Les contredits de Franc Gontier »): Sur mol duvet assiz, ung gras chanoine…
  • Strophe CXLIV: 1 huitain de vers octosyllabiques rimant ababbcbc
  • Ballade (« B. des femmes de Paris »): Quoy qu'on tient belles langaigieres…
  • Strophes CXLV et CL: 6 huitains de vers octosyllabiques rimant ababbcbc
  • Ballade (« B. de Villon et de la grosse Margot »): Se j'ayme et sers la belle de bon het…
  • Strophes CLI à CLVIII: 8 huitains de vers octosyllabiques rimant ababbcbc
  • Ballade (« B. de bonne doctrine à ceux de mauvaise vie »): Car ou soiez porteur de bulles…
  • Strophes CLIX à CLXVI: 8 huitains de vers octosyllabiques rimant ababbcbc
  • Bergeronnette: Au retour de dure prison…
  • Strophes CLXVII à CLXXVIII: 12 huitains de vers octosyllabiques rimant ababbcbc
  • Verset: Repoz eternel donne a cil…
  • Strophes CLXXIX à CLXXXVI: 8 huitains de vers octosyllabiques rimant ababbcbc
  • Ballade (« B. par laquelle Villon crie merci à chacun »): A Chartreux et a Celestins…
  • Ballade: Icy se clost le testament…
Incipit:En l'an de mon trentiesme aage,
que toutes mes hontes j'eus beues,
ne du tout fol, ne du tout sage,
non obstant maintes peines eues…
Explicit:… Prince, gent comme esmerillon,
sachiez qu'il fist au departir:
ung traict but de vin morillon,
quant de ce monde voult partir.
Manuscrits
  1. Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, IV 144
  2. Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, IV 541 [⇛ Description]
  3. København, Kongelige biblioteket, Thott 59 2° [⇛ Description]
  4. Paris, Bibliothèque nationale de France, Arsenal, 3523, p. 647 (A) [⇛ Description]
  5. Paris, Bibliothèque nationale de France, français, 20041, f. 113r-152r (C) [⇛ Description]
  6. Stockholm, Kungliga biblioteket, Vu 22, f. 2v (F) [⇛ Description]
    Contient la ballade « Quoy que on tient belles langagieres », v. 1515-1542 (f. 2v).
  7. Saint-Pétersbourg, Российская национальная библиотека (Bibliothèque nationale de Russie), Fr. f° v. XIV. 7, f. 95r-v [⇛ Description]
    Ballade « Je fortune fais a tous assavoir ».
Éditions anciennes Éditions modernes
  • Tissot, Pierre-François, Leçons et modèles de littérature française ancienne et moderne, Paris, L'Henry, 1835-1836, 2 t. (ici t. 2, p. 98-99) [GB: t. 1, t. 2] [IA: t. 1, t. 2]
    Transcription de la « Ballade des dames du temps jadis » et de la ballade et oraison « Pere Noe, qui plantastes la vigne ».
  • Procès de condamnation et de réhabilitation de Jeanne d'Arc, dite La Pucelle, publiés pour la première fois d'après les manuscrits de la Bibliothèque royale suivis de tous les documents historiques qu'on a pu réunir et accompagnés de notes et d'éclaircissements par Jules Quicherat, Paris, Renouard pour la Société de l'histoire de France, 1841-1849, 5 t. (ici t. 5, p. 90-91) [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5]
    Réimpression:
    • New York, Johnson Reprint, 1965
    Édition de l'extrait des Dames du temps jadis relatif à Jeanne d'Arc.
  • Recueil de poésies françoises des XVe et XVIe siècles, morales, facétieuses, historiques, réunies et annotées par Anatole de Montaiglon [et James de Rothschild (t. 10-13)], Paris, Jannet [puis Daffis], 1855-1878, 13 t. (ici t. 10, p. 199-201) [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6, t. 7, t. 8, t. 9, t. 10, t. 11, t. 12, t. 13]
    Édition de la « Ballade XI, intitulée les Contredictz de Franc Gonthier, par François Villon ».
  • Brandin, Louis, A Book of French Prosody with Specimens of French Verse from the Twelfth Century to the Present Day, London, Glasgow et Dublin, Blackie and Son, 1904, xvi + 284 p. (ici p. 136-141) [GB] [IA: ex. 1, ex. 2]
    Compte rendu: E. Stengel, dans Zeitschrift für französische Sprache und Litteratur, 27:2, 1904, p. 1-10. [GB] [HT] [IA: ex. 1, ex. 2]
    Édition d'un court extrait.
  • Villon, Le Lais, le Testament et les Ballades: testo originale, commento di Ferdinando Neri, Torino, Chiantiore, 1944, xl + 283 p. — Réimpr.: Torino, Bottega d'Erasmo, 1963, xl + 286 p.; 1967.
  • Le testament Villon, édité par Jean Rychner et Albert Henry. I. Texte, Genève, Droz (Textes littéraires français, 207), 1974, [iii] + 155 p.
    Comptes rendus: P. Cockshaw, dans Scriptorium, 31, 1977, p. 186. — Di Stefano, Giuseppe, « Villoniana », Hommage à la mémoire de Franco Simone (1913-1976), Le moyen français, 1, 1977, p. 149-160. DOI: 10.1484/j.lmfr.3.6 — G. Pinkernell, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 93, 1977, p. 406-407. — J. Fox, dans French Studies, 33, 1979, p. 68-69.
  • François Villon, Lais, Testament, Poésies diverses. Édition bilingue. Publication, traduction, présentation et notes par Jean-Claude Mühlethaler, avec Ballades en jargon. Édition bilingue. Publication, traduction, présentation et notes par Éric Hicks, Paris, Champion (Champion Classiques. Moyen Âge, 10), 2004, 469 p. (ici p. 83-297)
    Compte rendu: Giuseppe Di Stefano, dans Le moyen français, 63, 2008, p. 122-124. [BJO]
  • Delsaux, Olivier, « Découverte d'un témoin inédit d'une ballade de François Villon (Testament, vv. 1422-1456). Le manuscrit Saint-Pétersbourg, Bibliothèque nationale de Russie, fr. f° v. XIV. 7 », Le moyen français, 73, 2013, p. 3-24. DOI: 10.1484/j.lmfr.5.102451
  • François Villon, Œuvres complètes. Édition établie par Jacqueline Cerquiglini-Toulet, avec la collaboration de Laëtitia Tabard, Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade, 598), 2014, lxviii + 912 p. (ici p. 27-167)
    Comptes rendus: Helen J. Swift, dans French Studies, 69:2, 2015, p. 234-235. [www] DOI: 10.1093/fs/knv050 — Jean-Marie Fritz, dans Romania, 135, 2017, p. 235-241.
Traductions modernes
  • en français:
    • Mühlethaler et Hicks 2004 (voir sous Éditions modernes)
    • Cerquiglini-Toulet et Tabard 2014 (voir sous Éditions modernes)
  • en suédois:
    • François Villon, Stora testamentet i svensk tolkning av Ane Randel samt inledande essay av öfversättaren, Stockholm, [chez le traducteur], 1920, [v] + 172 p.
    • François Villon, Stora testamentet i svensk tolkning av Ane Randel samt inledande essay av översättaren, Stockholm, Bonnier, 1922, 199 p.
      Réimpression:
      • Stockholm, Sällskapet Bokvännerna (Bokvännens bibliotek, 49), 1959
    • François Villon, Det stora testamentet och andra ballader i svensk tolkning av Axel Österberg, med inledande essay och kommentar av Per Meurling, teckningar av Bengt Blomgren, Stockholm, Boklotteriet, 1958, 154 p.
      Réimpression:
      • Stockholm, Litteraturfrämjandet, 1986
    • François Villon, Det stora testamentet med en inledande essä av Per Meurling, Stockholm, Fabel, 1991, 129 p.
Études
  • Armstrong, Adrian, « The resistance of contingency: the particular, the irretrievable, and the law in Villon's Testament », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 25, 2013, p. 63-74. DOI: 10.4000/crm.13066
  • Aubailly, Jean-Claude, « Un exemple de triple signification chez Villon: "À Saint Satur gist soubs Sancerre" (T. 925) », Revue des langues romanes, 79, 1971, p. 73-84.
  • Becker, Karin, « Villons Testament — ein Totentanz? », L'art macabre 11. Jahrbuch der Europäischen Totentanz-Vereinigung, Bamberg, 2010, p. 33-56.
  • Bidler, Rose M., « De Pierre de Hauteville à Villon », Le moyen français, 8-9, 1981, p. 26-36. [www] DOI: 10.1484/J.LMFR.3.30
    Compte rendu: Mary Beth Winn, dans Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, 51:2, 1989, p. 514-515. [jstor.org] [Gallica]
  • Brockmeier, Peter, « François Villon, Eustache Deschamps und Paris — Zur ästhetischen Innovation im Testament », Germanisch-romanische Monatsschrift, n. s., 42, 1992, p. 151-161.
  • Brouzes, Camille, « Les "Regrets" de Villon ou la vieillesse impertinente », Relire Villon: Lais, Testament, Poésies diverses , éd. Fleur Vigneron, Grenoble, Université Grenoble Alpes (Dossier Acta Litt&Arts, 14), 2020. [univ-grenoble-alpes.fr]
  • Brunelli, Giuseppe A., « De la Ballade de l'espouse aux aphrodisiaques du legs de l'Orfèvre (Villon, Le Testament, 1378-1405 et 1118-1125) », Revue belge de philologie et d'histoire, 35:3-4, 1957, p. 763-770. DOI: 10.3406/rbph.1957.2050
  • Brunelli, Giuseppe A., « Una rilettura rinovata dei testi villoniani », Culture française, 21, 1974, p. 271-274.
  • Cholakian, Rouben C., « The (un)naming process in Villon's Grand Testament », The French Review, 66:2, 1992-1993, p. 216-228.
  • Cooper, Richard, « Le Codicille Villon: le testament poétique à la Renaissance », Villon at Oxford: The Drama of the Text, éd. Michael Freeman et Jane H. M. Taylor, Amsterdam et Atlanta, Rodopi (Faux Titre, 165), 1999, p. 85-128.
  • Costanzo, Antonio, « Time and space in Villon: "Les trois ballades du temps jadis" », Fifteenth Century Studies, 1, 1978, p. 51-69.
  • Deacu-Lisca, I., « Les données statistiques du vocabulaire du Testament de François Villon par rapport aux poètes symbolistes », Revue roumaine de linguistique, 19, 1974, p. 479-496.
  • Deroy, J. P. Th., François Villon: recherches sur "Le testament", La Haye et Paris, Mouton, 1967, 27 p.
    Comptes rendus: S. Cigada, dans Studi francesi, 36, 1968, p. 128. — P. Zumthor, dans Neophilologus, 52, 1968, p. 78-79.
  • Desonay, Fernand, « L'art de la caricature dans le Testament de Villon », Fin du Moyen Âge et Renaissance. Mélanges de philologie française offerts à Robert Guiette, Anvers, De Nederlandsche Boekhandel, 1961, p. 151-164.
  • Dubois, Michel, « Poitou et Poitevins (de Benoit à Villon) », Romania, 80, 1959, p. 243-253. DOI: 10.3406/roma.1959.3173
  • Dufournet, J., « Sur quelques vers du Testament de Villon », Le Moyen Âge, 72, 1966, p. 107-128. [Gallica]
  • Dufournet, Jean, « Note sur le huitain XIX du Lais de Villon », Romania, 91, 1970, p. 542-553. DOI: 10.3406/roma.1970.2774
  • Dufournet, Jean, Recherches sur le "Testament" de François Villon, Paris, Centre de documentation universitaire, 1967, 3 t., 137 + 89 + 114 p.; 2e éd., 1971-1973, 2 t., 605 p.
    Compte rendu: D. Poirion, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 89, 1973, p. 348-352.
  • Dufournet, Jean, « Villon, de l'équivoque à la destruction du langage ou Remarques sur les huitains XCV et XCVI du Testament », Mélanges de langue et de littérature du Moyen Âge offerts à Teruo Sato, professeur honoraire à l'Université Waseda par ses amis et collègues. Partie I, Nagoya, Centre d'études médiévales (Cahiers d'études médiévales, numéro spécial), 1973, p. 9-20.
    Compte rendu du recueil: W. Rothwell, dans French Studies, 33:2, 1979, p. 177-178. DOI: 10.1093/fs/XXXIII.2.177
  • Dufournet, Jean, « Une ballade méconnue de Villon: la Ballade des seigneurs du temps jadis », Nouvelles Recherches sur François Villon, Paris, Champion, 1980, p. 29-46.
  • Dufournet, Jean, « Au cœur du Testament de Villon: la Ballade pour Robert d'Estouteville », Tra Italia e Francia. Entre France et Italie. In honorem Elina Suomela-Härmä, éd. Enrico Garavelli, Mervi Helkkula, Olli Välikangas et Marja Ursin, Helsinki, Société néophilologique (Mémoires de la Société néophilologique de Helsinki, 69), 2006, p. 125-137.
    Compte rendu du recueil: May Plouzeau, dans Romania, 128, 2010, p. 535-542. [persee.fr]
  • Dufournet, Jean, « Au cœur du Testament de Villon: la Ballade pour Robert d'Estouteville », Villon entre mythe et poésie. Actes du colloque organisé les 15, 16 et 17 décembre 2006 à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris par Michael Freeman, Jean Dérens et Jean Dufournet, éd. Jean Dufournet et Marcel Faure, Paris, Champion (Colloques, congrès et conférences sur le Moyen Âge, 9), 2011, p. 151-162.
    Comptes rendus du recueil: Gabriella Tanase, dans Le Moyen Âge, 117:1, 2011, p. 178-179. DOI: 10.3917/rma.171.0117 — Alessandro Bertolini, dans Studi francesi, 56:3, 2012, p. 547-548. [openedition.org] [www] — Karin Becker, dans Romanische Forschungen, 125:4, 2013, p. 575-579. DOI: 10.3196/003581213808754456
    Réimpression:
    • 2014
  • Dull, Olga Anna, « Tradition et renouveau dans la Ballade pour prier Notre Dame de Villon », Romance Quarterly, 38:4, 1991, p. 387-397. DOI: 10.1080/08831157.1991.9926901
  • Edelman, N., « A scriptural key to Villon's Testament », Modern Language Notes, 72, 1957, p. 345-351.
  • Ellis, H. Havelock, « Villon and church hymns », The Academy, 27 mai 1882.
  • Engler, Winfried, « Sidoine, nicht Elyane: Villons Les Contredits (de) Franc Gontier », Zeitschrift für französische Sprache und Literatur, 98:3, 1988, p. 256-263.
  • Fein, David, A Reading of Villon's "Testament", Birmingham, Summa Publications, 1984.
  • Fein, David A., « Joined hearts and severed tongues: an illustration of antithetical juxtaposition in Villon's Testament », Philological Quarterly, 66:3, 1987, p. 315-324.
  • Fox, John, « A note on Villon's Ballade des seigneurs du temps jadis », The Modern Language Review, 55:3, 1960, p. 414-417. DOI: 10.1093/fs/vii.1.56
  • Frappier, Jean, « Pour le commentaire de Villon, Testament, vers 751-752: Je les ayme tout d'ung tenant / Ainsi que fait Dieu le Lombart », Romania, 80, 1959, p. 191-207. DOI: 10.3406/roma.1959.3170
  • Frappier, Jean, « Les trois ballades du temps jadis dans le Testament de Villon », Bulletin de l'Académie royale de Belgique. Classe des lettres et des sciences morales et politiques, 70, 1971, p. 316-341. — Réimpr. dans Du Moyen Âge à la Renaissance. Études d'histoire et de critique littéraire, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 3), 1976, p. 197-225.
  • Frappier, Jean, « François Villon, le Testament, huitains XXXIX-XLI: essai d'analyse stylistique », Études de langue et de littérature du Moyen Âge offertes à Félix Lecoy, Paris, Champion, 1973, p. 125-138.
  • Freeman, M. J., « Note sur le huitain XLVI du Testament de Villon », Romania, 107, 1986, p. 103-113. DOI: 10.3406/roma.1986.1781
  • Friedman, Lionel J., « The Ubi sunt, the Regrets, and Effictio », Modern Language Notes, 72:7, 1957, p. 499-505. DOI: 10.2307/3043517
  • Gros, Gérard, « De la Ballade des pendus à la Complainte des trépassés de Jean Molinet: permanence d'un thème », La prière au Moyen Âge: littérature et civilisation, Senefiance, 10, 1981, p. 330.
  • Gros, Gérard, « La vieille femme dans le Testament Villon. Étude sur un caractère », Les niveaux de vie au Moyen Âge: mesures, perceptions et représentations, éd. J.-P. Sosson, C. Thiry, S. Thonon et T. Van Hemelryck, Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant, 1999, p. 105-122.
  • Guiette, Robert, « Villoniana », Mélanges de linguistique romane et de philologie médiévale offerts à M. Maurice Delbouille, professeur à l'Université de Liège, Gembloux, Duculot, 1964, t. 2, p. 251-257.
  • Guiraud, Pierre, Le "Testament" de Villon ou le gai savoir de la basoche, Paris, Gallimard (Les essais, 152), 1970, 194 p.
  • Hamilton, A., « Helowys and the burning of Jankyn's book », Mediaeval Studies, 34, 1972, p. 196-207.
  • Hausmann, Frank-Rutger, « "Car en amours mourut martir." François Villons Kleines Testament und seine verschiedenen Interpretationsmöglichkeiten », Musique naturele: Interpretationen zur französischen Lyrik des Spätmittelalters, éd. Wolf-Dieter Stempel, München, Fink (Romanistiches Kolloquium, 7), 1995, p. 419-457. [DS-BSB]
  • Hendrup, Svend, « "Sardana, le preux chevalier..." Notice sur les vers 641-44 du Testament de Villon », Revue romane, 3:1, 1968, p. 8-15. [GB] [HT] [IA]
  • Hendrup, S., « Notice sur les vers 253-254 du Testament de Villon », Revue romane, 23, 1988, p. 97-106.
  • Hiern, Irgö, « Note sur la Ballade des dames du temps jadis », Neuphilologische Mitteilungen, 10, 1908, p. 103-109.
  • Hirn, Yrjö, « Note sur la Ballade des dames du temps jadis », Neuphilologische Mitteilungen, 10:5-6, 1908, p. 103-109. [GB] [HT] [IA]
  • Hunt, Tony, Villon's Last Will: Language and Authority in the "Testament", Oxford, Clarendon Press, 1996, 166 p.
  • Hunt, Tony, « Villon's last erection (Testament, vv. 1996-2023) », Villon at Oxford: The Drama of the Text, éd. Michael Freeman et Jane H. M. Taylor, Amsterdam et Atlanta, Rodopi (Faux Titre, 165), 1999, p. 150-158.
  • Kada-Benoist, Danielle, « Le phénomène de désagrégation dans les trois ballades du temps jadis de Villon », Le Moyen Âge, 80, 1974, p. 301-318.
  • Knobloch, Johann, « König David und der Diebsschlüssel. Ein wortgeschichtlicher Streifzug über Land und Meer », Zeitschrift für romanische Philologie, 74:1-2, 1958, p. 88-115. DOI: 10.1515/zrph.1958.74.1-2.88
  • Knobloch, Johann, « O clavis David et sceptrum domus Israel. Ein Nachwort zu "König David und der Diebsschlüssel" », Zeitschrift für romanische Philologie, 74:5-6, 1958, p. 425-428. DOI: 10.1515/zrph.1958.74.5-6.413
  • Koopmans, Jelle, « Laurence et Denise », L'analisi linguistica e letteraria, 8, 2000, p. 245-255.
  • Koopmans, Jelle, « Denise et la Tante Laurence (Villon, Testament v. 1234 et Pathelin v. 148) », Actes du IIe Colloque international sur la littérature en moyen français (Milan, 8-10 mai 2000), éd. Sergio Cigada, Anna Slerca, Giovanna Bellati et Monica Barsi, Milano, Vita e Pensiero, 2002, p. 245-255.
  • Lacy, Norris J., « The voices of Villon's Testament », Dalhousie French Studies, 4, 1982, p. 3-12.
  • Lång, Herlmer, « Villon's Testament and the Ballade pour servir de conclusion », Symposium, 9, 1955, p. 308-323.
  • Lecoy, Félix, « Étude critique du texte du Testament de Villon », Annuaire du Collège de France, 1948, p. 180.
  • Lecoy, Félix, « Notes sur le texte ou l'interprétation de quelques vers du Testament de Villon », Romania, 80, 1959, p. 493-514. DOI: 10.3406/roma.1959.3198
    Réimpression:
    • Lecoy, Félix, « Notes sur le texte ou l'interprétation de quelques vers du Testament de Villon », Le moyen français, 12, 1983, p. 50-66.
  • Lepage, Yvan G., « La tradition éditoriale d'œuvres majeures: de la Chanson de Roland au Testament de Villon », Mélanges de langue et de littérature françaises du Moyen Âge offerts à Pierre Demarolle, éd. Charles Brucker, Paris, Champion (Champion-Varia, 31), 1998, p. 39-51.
  • Lonigan, P. R., « Villon's triptych, verses 329-412 of the Testament », Neuphilologische Mitteilungen, 70, 1969, p. 611-623.
  • Martineau-Génieys, Christine, « Modèles, maquillage et misogynie à travers les textes littéraires français du Moyen Âge », Les soins de beauté. Moyen Âge-Début des temps modernes. Actes du IIIe Colloque international. Grasse (26-28 avril 1985), Nice, Publications du Centre d'Etudes Médiévales de l'Université de Nice, Faculté des Lettres et Sciences Humaines, 1987, p. 31-50.
  • Martineau‐Génieys, Christine, « Femmes, amour et société dans le Testament de Villon », Op. cit. Revue de littératures française et comparée, 1, 1992, p. 15‐26.
  • Ménard, Philippe, « "Berte au grant pié, Bietris, Alis" ou la résurgence de la culture épique dans la Ballade des dames du temps jadis », Romania, 102, 1981, p. 114-129. DOI: 10.3406/roma.1981.2056
  • Ménard, Philippe, « Réflexions sur la "Ballade des dames du temps jadis" de Villon », Villon entre mythe et poésie. Actes du colloque organisé les 15, 16 et 17 décembre 2006 à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris par Michael Freeman, Jean Dérens et Jean Dufournet, éd. Jean Dufournet et Marcel Faure, Paris, Champion (Colloques, congrès et conférences sur le Moyen Âge, 9), 2011, p. 107-124.
    Comptes rendus du recueil: Gabriella Tanase, dans Le Moyen Âge, 117:1, 2011, p. 178-179. DOI: 10.3917/rma.171.0117 — Alessandro Bertolini, dans Studi francesi, 56:3, 2012, p. 547-548. [openedition.org] [www] — Karin Becker, dans Romanische Forschungen, 125:4, 2013, p. 575-579. DOI: 10.3196/003581213808754456
    Réimpression:
    • 2014
  • Mettmann, Walter, « Zur Entstehungsgeschichte und zur Textüberlieferung von Villons Testament », Zeitschrift für französische Sprache und Literatur, 71, 1961, p. 186-205.
  • Minet-Mahy, Virginie, « Lazare, la peau et le parchemin brouillé de François Villon dans le Testament », Quant l'ung amy pour l'autre veille. Mélanges de moyen français offerts à Claude Thiry, éd. Tania Van Hemelryck et Maria Colombo Timelli, Turnhout, Brepols (Texte, codex et contexte, 5), 2008, p. 267-278.
  • Monson, Don A., « Autopsie des dames du temps jadis », Poétique, 13, 1982, p. 431-452.
  • Mühlethaler, Jean-Claude, « François Villon à l'école de la lettre pervertie: le début du Testament ou la satire impossible », "Ce est li fruis selonc la letre". Mélanges offerts à Charles Méla, éd. Olivier Collet, Yasmina Foehr-Janssens et Sylviane Messerli, Paris, Champion (Colloques, congrès et conférences sur le Moyen Âge, 3), 2002, p. 477-491.
  • Mühlethaler, Jean-Claude, « Éloge de la variante: la clôture du Testament de Villon », Quant l'ung amy pour l'autre veille. Mélanges de moyen français offerts à Claude Thiry, éd. Tania Van Hemelryck et Maria Colombo Timelli, Turnhout, Brepols (Texte, codex et contexte, 5), 2008, p. 425-437.
  • Nolting-Hauff, I., « Selbstbekenntnis und Selbstironie in Villons Testament », Poetica, 2, 1968, p. 178-195.
  • Nolting-Hauff, Ilse, « Villon und die Vagantendichtung. Zur Traditionalität und Modernität des Testament », Musique naturele: Interpretationen zur französischen Lyrik des Spätmittelalters, éd. Wolf-Dieter Stempel, München, Fink (Romanistiches Kolloquium, 7), 1995, p. 353-379. [DS-BSB]
  • Nyrop, K., « Note sur une ballade de Villon », Bulletin de l'Académie des sciences et des lettres de Danemark, 1907, 2.
  • Paquette, Jean-Marcel, « Temps, écriture et change: pour une sémiosis du Testament de Villon », Études françaises, 16:1, 1980, p. 5-19. [www] DOI: 10.7202/036702ar
  • Payen, J.-C., « Le Dies irae dans la prédication de la mort et des fins dernières au Moyen Âge (à propos de Piramus v. 708) », Romania, 86, 1965, p. 48-76. (ici p. 75-76) DOI: 10.3406/roma.1965.2974
  • Peckham, Robert, « François Villon's Testament and the poetics of transformation », Fifteenth Century Studies, 11, 1985, p. 71-83.
  • Pensom, Roger, « La magie de la métrique dans le Testament de Villon », Romania, 114, 1996, p. 182-202. DOI: 10.3406/roma.1996.2198
  • Pensom, Roger, « "Ars combinatoria" dans le Testament de Villon: huitains I-XLI », Villon at Oxford: The Drama of the Text, éd. Michael Freeman et Jane H. M. Taylor, Amsterdam et Atlanta, Rodopi (Faux Titre, 165), 1999, p. 159-169.
  • Pensom, Roger, Le sens de la métrique chez François Villon: Le testament, Oxford, Bern et Berlin, Peter Lang, 2004, 182 p.
  • Pickens, Rupert, « The concept of the feminine ideal in Villon's Testament: huitain LXXXIX », Studies in Philology, 70, 1973, p. 42-50.
  • Pierdominici, Luca, « Le corps dans le Testament de Villon », Quaderni di filologia e lingue romanze, 3e s., 8, 1993, p. 141-192. [IA]
    Compte rendu: Giuseppe Di Stefano, dans Le moyen français, 33, 1993, p. 195. DOI: 10.1484/j.lmfr.3.159
  • Pierdominici, Luca, « Villon juge ou jugé? Les méandres poétiques du Testament », Camaren, 1, 2006, p. 73-92.
  • Pierdominici, Luca, « Villon juge ou jugé? Les méandres poétiques du Testament », Quaderni di filologia e lingue romanze, 21, 2006, p. 25-43.
  • Puymaigre, La cour littéraire de don Juan II.
  • Regalado, Nancy Freeman, « Two poets of the medieval city: Rutebeuf and Villon », Yale French Studies, 32, 1964, p. 12-21.
  • Regalado, Nancy Freeman, « La fonction poétique des noms propres dans le Testament de François Villon », Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 32, 1980, p. 51-68.
  • Regalado, Nancy Freeman, « Effet de réel, effet du réel: représentation and reference in Villon's Testament » Yale French Studies, 70, 1986, p. 63-77.
  • Regalado, Nancy Freeman, « "En l'an de mon trentiesme aage": date, deixis, and moral vision in Villon's Testament », Le nombre du temps en hommage à Paul Zumthor, éd. Emmanuèle Baumgartner, Giuseppe Di Stefano, Françoise Ferrand, Serge Lusignan, Christiane Marchello-Nizia et Michèle Perret, Paris, Champion (Nouvelle bibliothèque du Moyen Âge, 12), 1988, p. 237-246.
  • Regalado, Nancy Freeman, « Gathering the works: the Œuvres de Villon and the intergeneric passage of the medieval French lyric into single-author collections » L'esprit créateur, 33, 1993, p. 87-100.
  • Regalado, Nancy Freeman, « Speaking in script: the construction of voice, presence, and perspective in Villon's Testament » Oral Tradition in the Middle Ages, éd. W. F. H. Nicolaisen, Binghamton, Medieval and Renaissance Texts and Studies, 1995, p. 211-225.
  • Rice, Winthrop Huntington, The European Ancestry of Villon's Satirical Testaments, New York, Corporate Press, 1941, 244 p.
    Compte rendu: Urban T. Holmes, Jr., dans The Romanic Review, 34:3, 1943, p. 263-265.
  • Rice, Winthrop H., « A Villon hypothesis », French Studies, 2:4, 1948, p. 348-350. [www] DOI: 10.1093/fs/II.4.348
  • Roques, Mario, « Pour le commentaire de Villon. Montpipeau et Rueil (Test. 1671-2) », Romania, 43, 1914, p. 102-105. [Gallica] [HT] [IA] DOI: 10.3406/roma.1914.4779
  • Roques, M., « "La vielle sous le banc" », Romania, 58, 1932, p. 83-85. [Gallica] DOI: 10.3406/roma.1932.4072
  • Rossman, Vladimir R., François Villon: les concepts médiévaux du testament, Paris, Delarge, 1976.
  • Rychner, Jean, « Observations sur les textes incunables du Testament de Villon. I. L'édition de Jean Dupré, Lyon, vers 1490 », Études de langue et de littérature du Moyen Âge offertes à Félix Lecoy, Paris, Champion, 1973, p. 529-539.
  • Rychner, Jean, « Observations sur les textes incunables du Testament de Villon. II. L'édition de Germain Bineaut, Paris, 1490 », Linguistique francaise, philologie et littérature médiévales. Mélanges offerts à Paul Imbs, Strasbourg, Centre de philologie et de littérature romane de l'Université de Strasbourg (Travaux de linguistique et de littérature), 1973, p. 615-620.
  • Sargent-Baur, Barbara, « Truth-claims as captatio benevolentiæ in Villon's Testament », Conjunctures: Medieval Studies in Honor of Douglas Kelly, éd. Keith Busby et Norris J. Lacy, Amsterdam, Rodopi (Faux Titre, 83), 1994, p. 505-514.
  • Sargent-Baur, Barbara N., « False starts and ambiguous clues in François Villon's Testament (1461) », Essays in Honor of Edelgard E. DuBruck, éd. Barbara I. Gusick et Edelgard E. DuBruck, Fifteenth-Century Studies, 32, 2007, p. 133-149.
  • Sélamme, Pierre, « "La pierre et la porte", une mésaventure ignorée: nouvelle approche des huitains XCV et XCVI du Testament de Villon », Médiévales, 31, 1996, p. 129-145. DOI: 10.3406/medi.1996.1373
  • Slerca, Anna, « Remarques sur le thème littéraire des Regrets de la Belle Heaumière de François Villon », Quant l'ung amy pour l'autre veille. Mélanges de moyen français offerts à Claude Thiry, éd. Tania Van Hemelryck et Maria Colombo Timelli, Turnhout, Brepols (Texte, codex et contexte, 5), 2008, p. 289-297.
  • Sobczyk, Agata, Les jongleurs de Dieu: sainte simplicité dans la littérature religieuse de la France médiévale, Łask, LEKSEM, 2012, 326 p.
  • Speer, Mary B., « The editorial tradition of Villon's Testament: from Marot to Rychner and Henry », Romance Philology, 31, 1977-1978, p. 344-361.
  • Spitzer, Leo, « Pour le commentaire de Villon (Testament, v. 447) », Romania, 64, 1938, p. 522-523. DOI: 10.3406/roma.1938.3906
  • Spitzer, Leo, « Étude ahistorique d'un texte: Ballade des dames du temps jadis », Modern Language Quarterly, 1:1, 1940, p. 7-22. [Duke]
  • Spitzer, Leo, « Nochmals "König David und der Diebsschlüssel" », Zeitschrift für romanische Philologie, 74:5-6, 1958, p. 423-425. DOI: 10.1515/zrph.1958.74.5-6.413
  • Spitzer, Leo, « Nochmals zum Davidsschlüssel », Zeitschrift für romanische Philologie, 74:5-6, 1958, p. 428-429. DOI: 10.1515/zrph.1958.74.5-6.413
  • Stewart, D. M., « The status of the versions of Villon's Testament », Studies in Medieval French Presented to Alfred Ewert in Honour of his Seventieth Birthday, Oxford, Clarendon Press, 1961, p. 150-164.
  • Suárez, M.-P., « La mère et la femme fatale chez Villon », Bien dire et bien aprandre, 16, 1998, p. 237-245.
  • Symonds, John Addington, « François Villon and two Latin church hymns », The Academy, 2 décembre 1882.
  • Taylor, Jane H. M., « Lire l'illisible: le Lay et la Bergeronnecte du Testament de Villon », La recherche. Bilan et perspectives. Actes du colloque international, McGill, 5-6-7 octobre 1998, Le moyen français, 44-45, 2000, p. 527-539.
  • Thomas, Jacques T. E., Lecture du "Testament" Villon: huitains I à XLV et LXXVIII à LXXXIV, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 199), 1992, 172 p.
  • Togeby, Knut, « Pour une nouvelle édition de Villon », Immanence et structure, Revue romane, n° spécial, 1968, p. 238-240.
  • Togeby, Knut, « Gloser et commenter le Testament », Revue romane, 10, 1975, p. 192-198.
  • Tucci, Patrizio, « Villon contre Franc Gontier », Stromates. Du XIVe siècle au symbolisme, Padova, Unipress, 2004, p. 37-63.
  • Uitti, Karl D., « Villon's Le Grand Testament and the poetics of marginality », Modern Philology, 93, 1995-1996, p. 139-160.
  • Van Deyck, Rika, « Création verbale et valorisation sémique dans le Testament de François Villon », Le moyen français, 39-41, 1996-1997, p. 637-648.
  • van Deyck, Rika, « La conjonction de coordination à l'initiale de propositions indépendantes dans les Testaments de François Villon », Le moyen français: philologie et linguistique, Approches du texte et du discours. Actes du VIIIe Colloque international sur le moyen français. Nancy, 5-6-7 septembre 1994, éd. Bernard Combettes et Simone Monsonégo, Paris, Didier Érudition, 1997, p. 443-461.
  • Van Deyck, Rika, « L'afférence dans le Testament de François Villon », Actes du IIe Colloque international sur la littérature en moyen français (Milan, 8-10 mai 2000), L'analisi linguistica et letteraria, 8:1-2, 2000, p. 209-227.
  • Van Deyck, Rika, « Les Testaments de Villon, une écriture ironique », Actes du IIIe Colloque international sur la littérature en moyen français (Milan, 21–23 mai 2003), éd. Sergio Cigada et al., L'analisi linguistica e letteraria, 12, 2004, p. 367-399.
  • Van Deyck, Rika, « Le Testament de Villon selon Coislin: pour une unité de composition », Autour du XVe siècle: journées d'étude en l'honneur d'Alberto Vàrvaro. Communications présentées au Symposium de clôture de la Chaire Francqui au titre étranger (Liège, 10-11 mai 2004), éd. Paola Moreno et Giovanni Palumbo, Genève, Droz (Bibliothèque de la Faculté de philosophie et lettres de l'Université de Liège, 292), 2008, p. 241-251.
  • Varty, Kenneth, « Villon's three Ballades du temps jadis and the Danse macabre », Littera et Sensus: Essays on Form and Meaning in Medieval French Literature Presented to John Fox, éd. D. A. Trotter, Exeter, University of Exeter, 1989, p. 73-93.
    Compte rendu du recueil: Alan E. Knight, dans Speculum, 67:2, 1992, p. 488-490. DOI: 10.2307/2864449
  • Verhuyck, Paul, « Villon et l'Orfèvre de bois. Pour le commentaire du huitain XCI du Testament », "Contez me tout". Mélanges de langue et de littérature médiévales offerts à Herman Braet, éd. Catherine Bel, Pascale Dumont et Frank Willaert, Leuven, Peeters, 2006, p. 393-406.
  • Vidal, Élie, « Villon et Robert d'Estouteville », Studies in Philology, 59, 1962, p. 31-40.
  • Vidal, E. R., « Deux legs de Villon », Romance Philology, 13, 1959, p. 251-257.
  • Wagner, R. L., « Villon et Jean de Bueil (d'un exemple à un mythe) », Medieval Miscellany Presented to Eugène Vinaver by Pupils, Colleagues and Friends, éd. F. Whitehead, A. H. Diverres et F. E. Sutcliffe, Manchester, Manchester University Press; New York, Barnes and Noble, 1965, p. 289-299.
  • Wagner, Robert-Léon, « Lecture de Villon, le Testament, vv. 89-328 », Mélanges de langue et de littérature du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Jean Frappier, professeur à la Sorbonne, par ses collègues, ses élèves et ses amis, éd. Jean Charles Payen et Claude Régnier, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 112), 1970, t. 2, p. 1095-1101.
  • Weinmann, Heinz, « L'économie du Testament de François Villon », Études françaises, 16:1, 1980, p. 35-62. [www] DOI: 10.7202/036704ar
  • Ziltener, Werner, « Zur Quellenfrage der Anekdote von Alexander und dem Seeräuber bei Villon und Jean de Bueil », Zeitschrift für romanische Philologie, 87:3-4, 1971, p. 238-243. DOI: 10.1515/zrph.1971.87.3-4.238
    Compte rendu: Lecoy, Félix, « À propos d'un "conte" de Sseu-Ma Ts'ien », Mélanges de langue et de littérature du Moyen Âge offerts à Teruo Sato, professeur honoraire à l'Université Waseda par ses amis et collègues. Partie I, Nagoya, Centre d'études médiévales (Cahiers d'études médiévales, numéro spécial), 1973, p. 61-71.
  • Zink, Michel, « François Villon, Jean de Meun et la mort », Autour du XVe siècle: journées d'étude en l'honneur d'Alberto Vàrvaro. Communications présentées au Symposium de clôture de la Chaire Francqui au titre étranger (Liège, 10-11 mai 2004), éd. Paola Moreno et Giovanni Palumbo, Genève, Droz (Bibliothèque de la Faculté de philosophie et lettres de l'Université de Liège, 292), 2008, p. 255-272.
Permalien: https://arlima.net/no/10786


Voir aussi:
> Wikidata: Q3227637
Rédaction: Laurent Brun
Compléments: Voir la liste complète
Dernière mise à jour: 23 décembre 2022

Signaler une erreur ou une omission:

Courriel  Courriel

Mastodon    Facebook   instagram    Twitter