Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Jean Froissart

Biographie

Né à Valenciennes vers 1337 — Mort à Chimay vers 1410

Froissart s'attire la protection des comtes de Hainaut grâce à ses talents de poète, ce qui lui permet d'entrer, à partir de 1362, à la cour d'Édouard III en tant que clerc de chambre de la reine Philippa. Il fait alors de nombreux voyages en Europe occidentale: en 1365, en Écosse aux côtés du roi David Bruce; en 1366, à Bruxelles à la cour de Wenceslas et Jeanne de Brabant, puis en Aquitaine auprès du Prince Noir; en 1368, en Italie (Milan, Bologne, Ferrare et Rome) et en Savoie, avant un autre séjour à Bruxelles en 1369. C'est pendant cette période qu'il compose aussi la plupart de ses dits et débats. À la mort de la reine Philippa en août 1369, il retourne vivre en Hainaut et se rapproche alors de Wenceslas et Jeanne de Brabant, grâce auxquels il obtient avant 1373 la cure d'Estinnes-au-Mont. Commence alors la rédaction des Chroniques, parallèlement à la composition d'autres poèmes. À la demande du duc et avec sa collaboration, Froissart (re)compose son roman Melyador, probablement entre 1381 et 1383. À la mort du duc de Brabant en décembre 1383, c'est le comte de Blois, Guy II de Châtillon, qui devient le principal protecteur de l'écrivain, en lui obtenant notamment la charge de chanoine de Chimay.

Pour recueillir les témoignages destinés à nourrir son récit des livres II et III des Chroniques, Froissart voyage à travers la France, en particulier dans la région pyrénéenne, en Béarn à l'automne 1388, puis à Orthez à la cour du comte de Foix, Gaston Fébus lors de l'hiver 1388-1389. Il assiste au mariage de Jeanne de Boulogne avec le duc de Berry en juin 1389 avant de passer par Avignon.

Froissart se détache de la cour décadente de Guy de Châtillon vers 1391. La protection d'Aubert de Bavière et de Guillaume d'Ostrevant lui permet de poursuivre en Hainaut le travail touchant aux Chroniques, notamment la rédaction du livre IV et le deuxième remaniement du livre I. En 1395, le chroniqueur séjourne quelques mois en Angleterre à la cour de Richard II. Ses dernières années, principalement consacrées à la poursuite de la rédaction des Chroniques, se passent probablement à Chimay, où Froissart meurt entre 1404 et 1410.

Principaux protecteurs: Jean de Hainaut; Philippa de Hainaut; Wenceslas et Jeanne de Brabant; Robert de Namur; Jean de Châtillon; Enguerrand VII de Coucy; Guy II de Châtillon, comte de Blois; Gaston Fébus, comte de Foix; Aubert de Bavière; Guillaume d'Ostrevant.

Bibliographie

Recueils
  • Poésies de J. Froissart, extraites de deux manuscrits de la Bibliothèque du Roi et publiées pour la première fois par J.-A. Buchon, Paris, Verdière, t. 10, 1829.
  • Œuvres complètes de Froissart. Chroniques, éd. J. Kervyn de Lettenhove, Bruxelles, Devaux (puis Closson), 1867-1877, 29 t. — Réimpr.: Osnabrück, Biblio, 1967:
    • T. 1: Introduction (première partie). [IA]
    • T. 1: Introduction (2e et 3e partie). [IA]
    • T. 2: 1322-1339, depuis le prologue jusqu'au commencement de la guerre de Cent ans. [IA]
    • T. 3: 1339-1342, depuis l'expédition d'Edouard III à Buironfosse jusqu'au siège du château de Salisbury. [IA]
    • T. 4: 1342-1346, depuis le siège de Rennes jusqu'à l'expédition d'Édouard III en Normandie. [IA]
    • T. 5: 1346-1356, depuis la bataille de Crécy jusqu'à la bataille de Poitiers. [IA]
    • T. 6: 1356-1364, depuis la captivité du roi Jean jusqu'à la bataille de Cocherel. [IA]
    • T. 7: 1364-1370, depuis le sacre de Charles V jusqu'au traité conclu à Vernon avec le roi de Navarre. [IA]
    • T. 8: 1370-1377, depuis le retour de Bertrand du Guesclin en France, jusqu'à la mort d'Édouard III. [IA]
    • T. 9: 1377-1382, depuis le siège de Bergerac jusqu'à la fin de l'expédition du comte de Cambridge en Portugal. [IA]
    • T. 10: depuis la bataille de Berverhonstveld jusqu'à la paix de Tournay. [IA]
    • T. 11: 1383-1386, depuis l'avènement de Jean Ier roi de Portugal jusqu'à la conquête de Galice par le duc de Lancastre. [IA]
    • T. 12: 1386-1389, depuis le voyage de Charles VI à l'Ecluse jusqu'à la fin de l'expédition du duc de Lancastre en Espagne. [IA]
    • T. 13: 1386-1389 depuis la mort de Charles le mauvais jusqu'à la trève de Lelinghen. [IA]
    • T. 14: 1389-1392, depuis l'entrée de la reine Isabeau à Paris jusqu'aux conférences d'Amiens. [IA]
    • T. 15: 1392-1396, depuis le meurtre du sire de Clisson jusqu'à la bataille de Nicopolis. [IA]
    • T. 16: 1397-1400, depuis l'arrestation du duc de Glocester jusqu'à la mort de Richard II. [IA]
    • T. 17: 1322-1378, chroniques abrégées depuis l'origine des guerres de France et d'Angleterre jusqu'au voyage de l'empereur Charles de Luxembourg en France. [IA]
    • T. 18: 1319-1399, pièces justificatives. [IA]
    • T. 19: Glossaire, par M. Aug. Scheler. [IA]
    • T. 20: Table analytique des noms historiques, AB-CI. [IA]
    • T. 21: Table analytique des noms historiques CL-IVR. [IA]
    • T. 22: Table analytique des noms historiques J-Q. [IA]
    • T. 23: Table analytique des noms historiques R-Z. [IA]
    • T. 24: Table analytique des noms géographiques A-K. [IA]
    • T. 25: Table analytique des noms géographiques L-Z. [IA]
  • Œuvres complètes de Froissart. Poésies, publiées par M. Aug. Scheler, Bruxelles, Devaux, 1870-1872, 3 t. — Réimpr.: Osnabrück, Biblio, 1967:
    • T. 1: Le paradys d'amours, Li orloge amoureuse, L'Espinette amoureuse, La prison amoureuse, Le dit dou bleu chevalier. [IA]
    • T. 2: Buisson de jeuness, Temple d'honneur, Joli mois de mai, La marguerite, Le cheval et le levrier, Dit du florin, Plaidoirie de la rose et de la violette, Lais, pastourelles, chansons royaus, ballades, virelais et rondelets. [IA]
    • T. 3: La cour d'amour, Le trésor amoureux, Glossaire, Deux notices de M. le baron Kervyn de Lettenhove sur la Cour d'amour et le trésor amoureux. [IA]
  • Constans, L., Chrestomathie de l'ancien français (IXe-XVe siècles), précédée d'un tableau sommaire de la littérature française au Moyen Âge et suivie d'un glossaire étymologique détaillé. Troisième édition soigneusement revue, Paris et Leipzig, Welter, 1906, [iii] + 244 p. (ici p. 102-103) [Gallica] [GB] [IA]
    Éditions antérieures:
    • Constans, L., Chrestomathie de l'ancien français (IXe-XVe siècles) à l'usage des classes, précédée d'un tableau sommaire de la littérature française au Moyen Âge et suivie d'un glossaire étymologique détaillé, Paris, Vieweg, 1884, [iii] + xlviii + 372 p. [GB] [IA]
    • Constans, L., Chrestomathie de l'ancien français (IXe-XVe siècles), précédée d'un tableau sommaire de la littérature française au Moyen Âge et suivie d'un glossaire étymologique détaillé. Nouvelle édition soigneusement revue et notablement augmentée avec le Supplément refondu, Paris, Bouillon, 1890, [iii] + iv + xlviii + 497 p. [GB] [IA]
    Réimpressions:
    • Constans, L., Chrestomathie de l'ancien français (IXe-XVe siècles), précédée d'un tableau sommaire de la littérature française au Moyen Âge et suivie d'un glossaire étymologique détaillé. Troisième édition soigneusement revue, New York, Stechert, 1918, [iii] + 244 p. [GB] [IA]
    • Constans, L., Chrestomathie de l'ancien français (IXe-XVe siècles), précédée d'un tableau sommaire de la littérature française au Moyen Âge et suivie d'un glossaire étymologique détaillé. Troisième édition soigneusement revue, New York, Stechert, 1934, [iii] + 244 p. [IA]
Généralités
  • Bengtsson, Frans G., Silversköldarna, Stockholm, Norstedts, 1970, 192 p. (ici p. 37-66)
  • Bennett, Philip E., « The mirage of fiction: narration, narrator, and narratee in Froissart's lyrico-narrative dits », The Modern Language Review, 86:2, 1991, p. 285-297. DOI: 10.2307/3730530
  • Blume, Franz, Metrik Froissart's. I. Silbenzählung. Hiatus. Reim, Greifswald, Abel, 1889, [vi] + 84 p. [GB] [IA]
  • Bombarde, Odile, éd., Froissart dans sa forge. Actes du colloque réuni à Paris, du 4 au 6 novembre 2004 par M. Michel Zink, éd. Odile Bombarde, Paris, Académie des inscriptions et belles-lettres, 2006, 238 p.
  • Bossy, Michel-André, « L'épopée du Prince Noir: les rimes du héraut Chandos et la prose de Froissart », Mythes à la cour, mythes pour la cour (courtly mythologies). Actes du XIIe Congrès de la Société internationale de littérature courtoise, 29 juillet-4 août 2007 (Universités de Lausanne et de Genève), éd. Alain Corbellari, Yasmina Foehr-Janssens, Jean-Claude Mühlethaler, Jean-Yves Tilliette et Barbara Wahlen, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 248), 2010, p. 131-142.
  • Bouchet, Florence, « Froissart à la cour de Gaston Fébus: lire et être lu », Froissart à la cour de Béarn. L'écrivain, les arts et le pouvoir, éd. Valérie Fasseur, Turnhout, Brepols (Texte, codex et contexte, 7), 2009, p. 179-190.
  • Bratu, Cristian, « Je, auteur de ce livre ». L'affirmation de soi chez les historiens, de l'Antiquité à la fin du Moyen Âge, Leiden, Brill (Later Medieval Europe, 20), 2019, xii + 830 p.
  • Cerquiglini-Toulet, Jacqueline, « Fullness and emptiness: shortages and storehouses of lyric treasure in the fourteenth and fifteenth centuries », Contexts: Style and Values in Medieval Art and Literature, éd. Daniel Poirion et Nancy Freeman Regalado, Yale French Studies, Special Edition, 1991, p. 224-239.
  • Cerquiglini, Jacqueline, « Le matin mélancolique. Relecture d'un topos d'ouverture aux XIVe et XVe siècles », Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 45, 1993, p. 7-22. [www]
  • Cerquiglini-Toulet, Jacqueline, « Soleil d'or, soleil noir. Des princes et de leur nom chez Jean Froissart », Froissart à la cour de Béarn. L'écrivain, les arts et le pouvoir, éd. Valérie Fasseur, Turnhout, Brepols (Texte, codex et contexte, 7), 2009, p. 63-71.
  • Coville, Alfred, « Poèmes historiques de l'avènement de Philippe VI de Valois au traité de Calais (1328–1360) », Histoire littéraire de la France, Paris, Imprimerie nationale, t. 38, 1949, p. 259-333. (ici p. 328-331) [IA]
  • Croenen, Godfried, Kristen Figg et Andrew Taylor, « Authorship, patronage, and literary gifts: the books Froissart brought to England in 1395 », Journal of the Early Book Society for the Study of Manuscripts and Printing History, 11, 2008, p. 1-42.
  • Dalka, Laverne Barbara, Medieval French Narrative with Lyric Insertions: A Study of Representative Works from the Early Thirteenth to the Late Fourteenth Centuries, Ph. D. dissertation, University of Chicago, 1996, xiii + 715 p. [PQ]
  • de Looze, Laurence, Pseudo-Autobiography in the Fourteenth-Century: Juan Ruiz, Guillaume de Machaut, Jean Froissart, and Geoffrey Chaucer, Gainesville, University Press of Florida, 1997, xi + 212 p.
  • Fasseur, Valérie, éd., Froissart à la cour de Béarn. L'écrivain, les arts et le pouvoir, Turnhout, Brepols (Texte, codex et contexte, 7), 2009, 376 p.
  • Fehse, Erich, « Sprichwort und Sentenz bei Eustache Deschamps und Dichtern seiner Zeit », Romanische Forschungen, 19:2, 1906, p. 545-594. [GB] [HT] [IA: ex. 1, ex. 2]
    Édition antérieure:
    • Fehse, Erich, Sprichwort und Sentenz bei Eustache Deschamps und Dichtern seiner Zeit, Erlangen, Junge und Sohn, 1905, [iv] + 52 p. [GB] [IA]
  • Galway, Margaret, « The amie of Froissart », Notes and Queries, 4, 1957, p. 330-332.
  • Goujet, Claude-Pierre, Bibliothèque françoise, ou histoire de la littérature françoise, Paris, Mariette, 1740-1756, 18 t. (ici t. 9, p. 121-146) [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6, t. 7, t. 8, t. 9, t. 10, t. 11, t. 12, t. 13, t. 14, t. 15, t. 16, t. 17, t. 18]
  • Graham, Audrey, « Froissart's use of classical allusions in his poems », Medium Ævum, 32:1, 1963, p. 23-44. [jstor.org]
  • Huot, Sylvia, From Song to Book: The Poetics of Writing in Old French Lyric and Lyrical Narrative Poetry, Ithaca, Cornell University Press, 1987, x + 372 p.
    Réimpression:
    • 2019
  • Huot, Sylvia, « The daisy and the laurel: myths of desire and creativity in the poetry of Jean Froissart », Yale French Studies, n° spécial, 1991, p. 240-251.
  • Jahn, Paul, Ueber das Geschlecht der Substantiva bei Froissart, Halle a. S., Plötz'sche Buchdruckerei (R. Nietschmann), 1882, 52 p. [IA]
  • Julleville, L. Petit de, Histoire de la langue et de la littérature française des origines à 1900, Paris, Colin, 1896-1899, 8 t. (ici t. 2, p. 345-348) [GB: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 5, t. 6, t. 7, t. 8] [IA: t. 1, t. 2, t. 3, t. 4, t. 6, t. 7, t. 8]
  • Kelly, Douglas, « Les inventions ovidiennes de Froissart: réflexions inter-textuelles comme imagination », Littérature, 41, 1981, p. 82-92.
  • Kelly, Douglas, « La mort et l'imagination en Béarn: un exemple original du style poétique chez Froissart », Froissart à la cour de Béarn. L'écrivain, les arts et le pouvoir, éd. Valérie Fasseur, Turnhout, Brepols (Texte, codex et contexte, 7), 2009, p. 145-157.
  • Kittredge, G. L., « Chaucer and Froissart (with a discussion of the date of the Meliador) », Englische Studien, 26, 1899, p. 321-336.
  • Langlois, Ernest, « Le jeu du Roi qui ne ment et le jeu du Roi et de la Reine », Romanische Forschungen, 23, 1907, p. 163-173. (ici p. 168-169) [GB] [HT] [IA: ex. 1, ex. 2, ex. 3]
  • Lechat, Didier, Dire par fiction. Métamorphoses du je chez Guillaume de Machaut, Jean Froissart et Christine de Pizan, Paris, Champion (Études christiniennes, 7), 2005, 512 p.
    Compte rendu: J. Drobinsky, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2005. [Rev]
  • Lechat, Didier, « Les démons familiers de Froissart, ou les éclairages croisés de la fable et de l'histoire », L'autoportrait dans la littérature française du Moyen Âge au XVIIe siècle, éd. Élisabeth Gaucher-Remond et Jean Garapon, Rennes, Presses universitaires de Rennes (Interférences), 2013, p. 31-47.
  • Leleu, M., « Les poésies de Froissart », Mémoires de la Société des sciences d'Amiens, 36, 1889, p. 31-132.
  • Maddox, Donald, et Sara Sturm-Maddox, éd., Froissart Across the Genres, Gainesville, University Press of Florida, 1998, 257 p.
  • Menegaldo, Silvère, « », Actes du colloque international Jehan Froissart, Lille 3-Valenciennes, 30 septembre-1er octobre 2004, éd. Marie-Madeleine Castellani et Jean-Charles Herbin, Perspectives médiévales, supplément au n° 30, 2006, p. 179-201.
  • Menegaldo, Silvère, Le dernier ménestrel? Jean de Le Mote, une poétique en transition (autour de 1340), Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 265), 2015, 428 p.
    Compte rendu: Thibaut Radomme, dans Le moyen français, 80, 2017, p. 153-156. [www] DOI: 10.1484/J.LMFR.5.115770
  • Moreau, J. M., Eschatological Subjects: Divine and Literary Judgment in Fourteenth-Century French Poetry, Columbus, Ohio State University Press (Interventions), 2014, vii + 238 p.
  • Morrison, Rosemary, « Machaut, Froissart, and the fictionalization of the self », The Modern Language Review, 83:3, 1988, p. 545-555. DOI: 10.2307/3731281
  • Pagès, Amédée, La poésie française en Catalogne du XIIIe siècle à la fin du XVe. Études suivies de textes inédits ou publiés d'après les manuscrits avec 5 planches hors texte, Toulouse, Privat; Paris, Didier (Bibliothèque méridionale, 1e série, 23), 1936, xii + 392 p.
  • Pelen, Marc Maitland, The Marriage Journey: Dream Vision, Romance Structures and Epithalamic Conventions in Medieval Latin and French Poems and in Middle English Dream Poems, Ph. D. dissertation, Princeton University, 1973, 291 p. [PQ]
  • Pinchart, Alexandre, Archives des arts, sciences et lettres. Documents inédits publiés et annotés, Gand, Hebbelynck; Gand, Vanderhaeghen, 1860-1881, 3 t. (ici t. 1, p. 1-2; t. 3, p. 41-42) [IA: t. 1, t. 2, t. 3]
  • Prud'homme, Caroline, « Jean Froissart à la cour de Richard II: don du livre et mises en scène du pouvoir », Mythes à la cour, mythes pour la cour (courtly mythologies). Actes du XIIe Congrès de la Société internationale de littérature courtoise, 29 juillet-4 août 2007 (Universités de Lausanne et de Genève), éd. Alain Corbellari, Yasmina Foehr-Janssens, Jean-Claude Mühlethaler, Jean-Yves Tilliette et Barbara Wahlen, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 248), 2010, p. 165-178.
  • Ribémont, Bernard, et G. Sodigné-Costes, « Froissart, la mère et l'enfant », Senefiance, 26, 1990, p. 337-349.
  • Romaggi, Magali, La figure de Narcisse dans la littérature et la pensée médiévales, Paris, Classiques Garnier (Recherches littéraires médiévales, 34; Ovidiana, 2), 2022, 566 p. DOI: 10.48611/isbn.978-2-406-12717-8
  • Rosenfeld, Jessica, Ethics and Enjoyment in Late Medieval Poetry: Love after Aristotle, Cambridge, Cambridge University Press (Cambridge Studies in Medieval Literature), 2011, vii + 245 p.
    Compte rendu: Gregory B. Stone, dans The Medieval Review, 11.09.11. [www]
  • Sinclair, Finn E., « Memory and voice in Jean Froissart's dits amoureux », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 22, 2011, p. 139-149. DOI: 10.4000/crm.12522
  • Strubel, Armand, "Grant senefiance a". Allégorie et littérature au Moyen Âge, Paris, Champion (Moyen Âge. Outils de synthèse, 2), 2002, 464 p.
    Compte rendu: Bernard Ribémont, dans Cahiers de recherches médiévales, Comptes rendus, 2002. [Rev]
    Réimpression:
    • 2009
  • Vargyas, Brigitta, « "Conforté en songes et en visions": le rêve comme motif et comme récit chez Froissart », Byzance et l'Occident: rencontre de l’Est et de l’Ouest, éd. Emese Egedi-Kovács, Budapest, Collège Eötvös József ELTE, 2013, p. 277-285. [IA]
  • Whiting, B. J., « Froissart as poet », Mediæval Studies, 8, 1946, p. 189-216. DOI: 10.1484/j.ms.2.305887
  • Wilkins, Nigel, « The structure of ballades, rondeaux and virelais in Froissart and in Christine de Pisan », French Studies, 23:4, 1969, p. 337-348. DOI: 10.1093/fs/XXIII.4.337
  • Wimsatt, James I., The Marguerite Poetry of Guillaume de Machaut, Chapel Hill, University of North Carolina Press (University of North Carolina Studies in the Romance Languages and Literatures, 87), 1970, 68 p.
    Comptes rendus: F. R. P. Akehurst, dans The French Review, 45, 1971-1972, p. 537-538. — N. Mann, dans Studi francesi, 16, 1972, p. 127. — N. Wilkins, dans French Studies, 26, 1972, p. 441-443.
  • Wolfzettel, Friedrich, « La poésie lyrique en France comme mode d'appréhension de la réalité: remarques sur l'invention du sens visuel chez Machaut, Froissart, Deschamps et Charles d'Orléans », Mélanges de langue et littérature françaises du Moyen Âge et de la Renaissance offerts à Monsieur Charles Foulon, professeur de langue et littérature françaises du Moyen Âge et de la Renaissance, par ses collègues, ses élèves et ses amis. Tome I, Rennes, Institut de français, Université de Haute-Bretagne, 1980, p. 409-419. — Réimpr. dans Comme mon coeur désire. Guillaume de Machaut, "Le livre du voir dit", éd. Denis Hüe, Orléans, Paradigme (Medievalia, 38), 2001, p. 157-172.
Répertoires bibliographiques
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge, Melun, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série. Études et documents), 1951, xxxiv + 638 p. (ici p. 388, no 4085; p. 420-421, nos 4396-4405; p. 483-486, nos 5067-5100)
    Dictionnaires: DEAF Boss
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge. Supplément (1949-1953), avec le concours de Jacques Monfrin, Paris, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série: Études et documents), 1955, 150 p. (ici p. 91, nos 6824-6825; p. 104, nos 6962-6972)
  • Bossuat, Robert, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge. Second supplément (1955-1960), Paris, Librairie d'Argences (Bibliothèque elzévirienne. Nouvelle série: Études et documents), 1961, 132 p. (ici p. 93, nos 7883-7884; p. 102-103, nos 7972-7973)
    Compte rendu: Martin Wittek, dans Scriptorium, 16:2, 1962, p. 405, no 735. [Pers]
  • Leurquin, Anne-Françoise, et Marie-Laure Savoye, éd., Jonas: répertoire des textes et des manuscrits médiévaux d’oc et d’oïl, Paris, Institut de recherche et d'histoire des textes, Centre national de la recherche scientifique, 1998-. [http://jonas.irht.cnrs.fr/intervenant/484]
  • Långfors, Arthur, Les incipit des poèmes français antérieurs au XVIe siècle. Répertoire bibliographique établi à l'aide de notes de M. Paul Meyer, Paris, Champion, 1917, vii + 444 p. (ici p. 26) [IA]
    Dictionnaires: DEAF LångforsInc
    Comptes rendus: Henri Omont, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 78, 1917, p. 372-373. [Gallica] [HT] [IA] — C. Brunel, dans Journal des savants, 1919, p. 47. [Gallica] [HT] [IA] — George L. Hamilton, dans Modern Language Notes, 34:6, 1919, p. 357-361. [GB] [HT] [IA] DOI: 10.2307/2915428 — J. J. Salverda de Grave, dans Neophilologus, 4, 1919, p. 171. [HT] [IA] — L. Herbert Alexander, dans The Romanic Review, 11, 1920, p. 92-93. [Gallica] [GB] [HT] [IA] — L. Foulet, dans Romania, 46, 1920, p. 458-459. [Gallica] [GB] [HT] [IA: ex. 1, ex. 2]
    Réimpression:
    • New York, Burt Franklin (Bibliography and Reference Series, 380. Essays in Literature and Criticism, 100), 1970
  • Narrative Sources: The Narrative Sources from the Low Countries, Brussels, Koninklijke Commissie voor Geschiedenis, depuis 2009. [www]
  • Vielliard, Françoise, et Jacques Monfrin, Manuel bibliographique de la littérature française du Moyen Âge de Robert Bossuat. Troisième supplément (1960-1980), Paris, Centre national de la recherche scientifique, 1986-1991, 2 t., xii + 1136 p. (ici t. 2, p. 704-705, nos 6574-6584)
    Dictionnaires: DEAF Boss2
    Compte rendu: T. 1: Geneviève Hasenohr, dans Bibliothèque de l'École des chartes, 146:1, 1988, p. 194-195. [Pers]
  • Croenen, Godfried, Froissart Bibliography, University of Liverpool. [www].
    Bibliographie exhaustive et régulièrement mise à jour.
Permalien: https://arlima.net/no/67


Voir aussi:
> Wikidata: Q315000
> Jonas: intervenant/484

Signaler une erreur ou une omission:

Courriel  Courriel

Mastodon  Mastodon    Facebook  Facebook

instagram  Instagram    Twitter  Twitter