Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Les oisivetez des emperieres

Œuvre de Jean de Vignay

Titre:Merveilles du monde (ms., table des chapitres); Le livre des merveilles du monde (ms., expl.); Oisivetez des emperieres (ms., inc. du texte)
Date:Peut-être au début des années 1320 mais aucune indice ne permet de fixer une date avec assurance.
Langue:Français
Genre: 
Forme:Prose
Contenu:Traduction des Otia imperialia de Gervase of Tilbury
Incipit:Ci conmencent les chapitres des Merveilles du monde. Premierement des II glaives qui senefient prestise et jurisdiction temporel qui sont les II gouvernemens du monde…
[Prologue]
Ci conmence le titre des Oisivetez des emperieres, translaté de latin en françois par Jehan du Vignay, frere de Haut Pas.
A son tres excellent seigneur Octon le Quart, emperiere ronmain de la noble ligniee des Cesariens, Gervaise, par la volenté de vous, vostre humble, devot et loyal mareschal du regne de la terre d'Arle…
Explicit:… et que la grace de vostre interprestacion, nous sentons la grace emperial croistre envers nous. Vaille, sire et ami, vostre franchise et vostre debonnaireté acoustumee en accroissant continuelment sanz faillir en moi, vostre devot.
Ci fenist le Livre des merveilles du monde.
Manuscrits
  1. Paris, Bibliothèque nationale de France, Rothschild, 3085, f. 1r-206r [⇛ Description]
Éditions anciennes
Éditions modernes
  • Duchesne, Annie, Gervais de Tilbury et les "Otia imperialia": commentaire et édition critique de la "Tertia decisio" dans les traductions françaises de Jean d'Antioche et Jean de Vignay, diplôme d'archiviste paléographe, École nationale des chartes, Paris, 1971. — Résumé dans Positions des thèses de l'École des chartes, 1971, p. 65-69.
    Thèse consultable aux Archives nationales de France sous la cote AB XXVIII 510.
  • Gerner, Dominique-Pierre, La traduction des "Otia imperialia" de Gervais de Tilbury par Jean de Vignay dans le Ms. Rothschild de la B.N. de Paris: édition et étude, thèse de doctorat, Université des sciences humaines de Strasbourg, 1995. [theses.fr]
    Dictionnaires: DEAF JVignayOisivG
    Réimpression:
    • Lille, Presses universitaires du Septentrion, s. d., 4 t.
  • Les traductions françaises des "Otia imperialia" de Gervais de Tilbury par Jean d'Antioche et Jean de Vignay. Édition de la troisième partie par Cinzia Pignatelli et Dominique Gerner, Genève, Droz (Publications romanes et françaises, 237), 2006, 595 p.
    Dictionnaires: DEAF JAntOtiaP
    Comptes rendus: Ludmilla Evdokimova, dans Le Moyen Âge, 113:3-4, 2007, p. 755-759. — Takeshi Matsumura, dans Zeitschrift für romanische Philologie, 124:1, 2008, p. 146-148.
Traductions modernes
Études
  • Barrois, J., Bibliothéque protypographique ou librairies des fils du roi Jean, Charles V, Jean de Berri, Philippe de Bourgogne et les siens, Paris, Treuttel et Wurtz, 1830, xl + 346 p. (ici p. 86, no 501a) [GB] [IA]
    Mention d'un exemplaire des Oisivetez dans l'inventaire de 1373 par Gilles Mallet des livres dans la Tour du Louvre « en la première chambre ».
  • Buridant, Claude, « La traduction du latin au français dans les encyclopédies médiévales à partir de l'exemple de la traduction des Otia imperialia de Gervais de Tilbury par Jean de Vignay et Jean d'Antioche », Translation Theory and Practice in the Middle Ages, éd. Jeanette Beer, Kalamazoo, Western Michigan University, 1997, p. 135-159.
  • Delisle, Léopold, [traduction par Jean de Vignay des Otia imperialia de Gervais de Tilbury], Histoire littéraire de la France, Paris, Imprimerie nationale, t. 33, 1906, p. 18 et 624-628.
    p. 18: Brève histoire du ms. Rothschild: Barrois croyait à tort que c'était l'exemplaire du Louvre et y avait fait mettre les armes de Charles V. — p. 624-628: Mention du manuscrit Paris, BnF, Rothschild 3085 (anc. Barrois, comte d'Ashburnham puis Ch. Fairfax Murray). Rapide comparaison entre la traduction de J. de V. et celle de Jean d'Antioche, qui révèle une assez grande fidélité de J. de V. mais une meilleure maîtrise du latin de la part de Jean d'Antioche.
  • Gerner, Dominique-Pierre, « La traduction des Otia imperialia de Gervais de Tilbury par Jean de Vignay dans le manuscrit Rothschild no 3805 de la Bibliothèque nationale de Paris: édition et étude », Perspectives médiévales, 24, 1998, p. 72-77.
    Résumé des résultats de la thèse.
  • Pignatelli, Cinzia, « Jean de Vignay et Jean d'Antioche traducteurs des Otia imperialia de Gervais de Tilbury: style, syntaxe, vocabulaire », Le moyen français. Le traitement du texte: édition, apparat critique, glossaire, traitement électronique. Actes du IXe Colloque international sur le moyen français organisé les 29-31 mai 1997 par le Centre de linguistique et philologie romane et l'Institut national de la langue française, éd. Claude Buridant, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2000, p. 223-252.
Permalien: https://arlima.net/no/10439


Voir aussi:
> (aucun)
Rédaction: Laurent Brun
Compléments: Voir la liste complète
Dernière mise à jour: 20 juillet 2022