Creative Commons License
Cette notice est mise à disposition en vertu d'un contrat Creative Commons.
logo arlima

Physiologus

Bibliographie

Titre:Physiologus de naturis animalium et bestiarum (ms. Bruxelles 10066-10077, inc.)
Date: 
Langue:Latin
Genre:Bestiaire
Forme:Prose
Contenu: 
Incipit: 
Explicit: 
Traductions: Gervaise, Bestiaire (français)
Guillaume le Clerc de Normandie, Bestiaire divin (français)
Philippe de Thaon, Bestiaire (français)
Pierre de Beauvais, Bestiaire (français)
Traductions en allemand, en anglais, en catalan, en espagnol, en gallois, en italien, en néerlandais, en norrois, en occitan et en tchèque
Manuscrits
Pour la liste complète, voir l'article de Kuhry (2019) sous « Études ».
  1. Bern, Burgerbibliothek, 611
  2. Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique, 10066-10077, f. 140-156 [⇛ Description]
  3. Cambridge, University Library, Gg.6.5
  4. Hamburg, Staats- und Universitätsbibliothek, Cod. 47 in scrin., f. 65r-68r, déb. XIV
  5. London, British Library, Royal, 2. C. XII
  6. Paris, Bibliothèque Mazarine, 742, f. 172
  7. Paris, Bibliothèque nationale de France, latin, 11280
  8. Paris, Bibliothèque nationale de France, nouvelles acquisitions latines, 873
Éditions anciennes
Éditions modernes
  • Cahier, Charles, et Arthur Martin, Mélanges d'archéologie, d'histoire et de littérature, Paris, Poussielgue-Rusand, t. 2, 1851, [iii] + 265 p. + xxxix pl. (ici p. 85-100 et 106-232) [GB] [IA]
  • Cahier, Charles, et Arthur Martin, Mélanges d'archéologie, d'histoire et de littérature, Paris, Poussielgue-Rusand, t. 3, 1853, [iii] + 292 p. + xxxiv pl. (ici p. 203-288) [GB] [IA]
  • Cahier, Charles, et Arthur Martin, Mélanges d'archéologie, d'histoire et de littérature, Paris, Poussielgue-Rusand, t. 4, 1856, [iv] + 310 p. + xxxv pl. (ici p. 55-87) [GB] [IA]
  • The Bestiary, being a reproduction in full of the Ms. Ii.4.26 in the University Library, éd. Montague R. James, Oxford, 1928.
  • Physiologus latinus, ed. Francis J. Carmody. Éditions préliminaires, versio B, Paris, Droz, 1939, 61 p.
  • Physiologus latinus versio y, edited by Francis J. Carmody, Berkeley et Los Angeles, University of California Press (University of California Publications in Classical Philology, 12:7), 1941, p. 95-134. — Réimpr.: New York, Johnson Reprint, 1971.
  • Offermanns, Dieter, Der Physiologus nach den Handschriften G und M, Meisenheim am Glan, Hain, 1966.
  • Kaimakis, Dimitris V., Der Physiologus nach der ersten Redaktion, Meisenheim am Glan, Hain, 1974.
  • Aesopi et Aviani Fabulae. Physiologus. Farbmikrofiche-Edition der Handschrift, Hamburg, Staats- und Universitätsbibliothek, Cod. 47 in scrinio. Kodikologische Beschreibung und Verzeichnis der Rubriken, Initien und Bilder von Helga Lengenfelder, München, Helga Lengenfelder (Codices illuminati medii aevi, 48), 2003, 91 p.
    Compte rendu: Pierre Hamblenne, dans Scriptorium, 58:2, 2004, p. 157*-158*.
Traductions modernes
  • en anglais:
    • Physiologus: The Very Ancient Book of Beasts, Plants, and Stones, translated from Greek and other languages, by Francis J. Carmody, San Francisco, Book Club of California (Publication, 85), 1953.
    • Physiologus, translated by Michael J. Curley, Austin, University of Texas Press, 1979, xlvii + 92 p. — Réimpr.: Chicago et London, University of Chicago Press, 2009.
Études
  • Amelotti, Beatrice, « Note su una fonte minore del Liber de exemplis et similitudinibus rerum di Giovanni da San Gimignano: il Physiologus », Le Physiologus. Manuscrits anciens et tradition médiévale, RursuSpicae, 2, 2019. [www] DOI: 10.4000/rursuspicae.423
  • Babcock, Robert Gary, The "Pychomachia" Codex from St. Lawrence ("Bruxellensis" 10066-77) and the Schools of Liège in the Tenth and Eleventh Centuries, Turnhout, Brepols (Bibliologia, 42), 2017, 328 p.
  • Baxter, Ron, « Learning from Nature: lessons in virtue and vice in the Physiologus and bestiaries », Virtue and Vice: The Personifications in the Index of Christian Art, éd. Colum Hourihane, Princeton, Princeton University (Index of Christian art. Resources Series, 1), 2000, p. 21-41.
  • Buquet, Thierry, « De proprietatibus quorundam animalium: le bestiaire du manuscrit 28 d'Avranches », Le Physiologus. Manuscrits anciens et tradition médiévale, RursuSpicae, 2, 2019. [www] DOI: 10.4000/rursuspicae.540
  • Carmody, Francis J., « Quotations in the Latin Physiologus from Latin Bibles earlier than the Vulgate », University of California Publications in Classical Philology, 13:1, 1944, p. 1-7.
  • Carmody, Francis, « Le diable des bestiaires », Cahiers de l'Association internationale des études françaises, 3-5, 1953, p. 79-85. [www] DOI: 10.3406/caief.1953.2019
  • Carus, J. Victor, Geschichte der Zoologie bis auf Joh. Müller und Charl. Darwin, München, Oldenbourg (Geschichte der Wissenschaften in Deutschland. Neuere Zeit, 2), 1872, xii + 739 p. [GB] [IA: ex. 1, ex. 2]
    Traduction:
    • Carus, Victor, Histoire de la zoologie depuis l'antiquité jusqu'au XIXe siècle. Traduction française par P.-O. Hagenmüller et notes par A. Schneider, Paris, Baillière, 1880, viii + 623 p.[GB] [IA]
  • Cipriani, Mattia, « Il Physiologus nel Liber de natura rerum di Tommaso di Cantimpré », Le Physiologus. Manuscrits anciens et tradition médiévale, RursuSpicae, 2, 2019. [www] DOI: 10.4000/rursuspicae.609
  • Dahlerup, V., « Physiologus i to islandske bearbejdelser », Aarbøger for Nordisk Oldkyndighed og Historie, II række, 4 bind, p. 199.
  • Dines, Ilya, « The problem of the Transitional Family of bestiaries », Reinardus, 24, 2011-2012, p. 29-52. DOI: 10.1075/rein.24.03din
  • Dolcetti Corazza, Vittoria, éd., Il Fisiologo nella tradizione litteraria germanica, Alessandria, Edizioni dell'Orso, 1992.
  • Dorofeeva, A., « Miscellanies, Christian reform and early medieval encyclopaedism: a reconsideration of the pre-bestiary Latin Physiologus manuscripts », Historical Research, 90, n° 250, 2017, p. 665-682.
  • Faraci, Dora, « Navigatio sancti Brendani and its relationship with Physiologus », Romanobarbarica, 11, 1991, p. 149-173.
  • Faraci, Dora, « Pour une étude plus large de la réception médiévale des bestiaires », Bestiaires médiévaux. Nouvelles perspectives sur les manuscrits et les traditions textuelles, éd. Baudouin Van den Abeele, Louvain-la-Neuve, Université catholique de Louvain (Publications de l'Institut d'études médiévales. Textes, études, congrès, 21), 2005, p. 111-125.
  • García Arranz, José Julio, « El Physiologus como fuente gráfico-textual de la emblemática animalística de la Edad Media », Janus, 3, 2014, p. 73-114.
  • Gerhardt, Mia I., « Zoologie médiévale: préoccupations et procédés », Methoden in Wissenschaft und Kunst des Mittelalters, éd. Albert Zimmermann et Rudolf Hoffmann, Berlin, de Gruyter (Miscellanea Mediaevalia, 7), 1970, p. 231-248.
  • Goldstaub, M., « Zwei Beschwörungs-Artikel der Physiologus-Literatur », Abhandlungen Herrn Prof. Dr. Adolf Tobler zur Feier seiner fünfundzwanzigjährigen Thätigkeit als ordentlicher Professor an der Universität Berlin von dankbaren Schülern in Ehrerbietung dargebracht, Halle a. S., Niemeyer, 1895, p. 355-379. [GB] [IA]
    Comptes rendus du recueil: G. Paris, dans Romania, 24, 1895, p. 456-457. — Adolf Tobler, dans Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Litteraturen, 95, 1895, p. 198-207. — H. Suchier, dans Gött. gelehrt. Anzeig., 1, 1897, 21.
  • Goldstaub, Max, « Der Physiologus und seine Weiterbildung, besonders in der lateinischen und in der byzantinischen Literatur », Philologus, Supplementband 8, 1899-1901, p. 339-404.
  • Henkel, Nikolaus, Studien zum Physiologus im Mittelalter, Tübingen, Niemeyer (Hermaea, n. F., 38), 1976, xi + 227 p.
  • Jauss, Hans-Robert, « Rezeption und Poetisierung des Physiologus », Grundriss der romanischen Literaturen des Mittelalters, Heidelberg, Winter, t. VI:1, 1968, p. 170-181.
  • Jauss, Hans-Robert, « Réception et transformation littéraire du Physiologus », Grundriss der romanischen Literaturen des Mittelalters, Heidelberg, Winter, t. VI:2, 1970, p. 219-230.
  • Karniev, M., Documents et remarques pour l'histoire littéraire du "Physiologus", Saint-Pétersbourg, 1890.
  • Kay Sarah, « The English bestiary, the continental Physiologus, and the intersections between them », Medium Ævum, 85:1, 2016, p. 118‑142.
  • Kuhry Emmanuelle, « Les chapitres sur les poissons et créatures aquatiques dans la tradition manuscrite du Physiologus latinus et des bestiaires latins et leur réception dans quelques encyclopédies médiévales », Inter litteras et scientias: recueil d'études en hommage à Catherine Jacquemard, éd. Brigitte Gauvin et Marie-Agnès Lucas-Avenel, Caen, Centre de recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales, Université de Caen Normandie, 2019, p. 117‑150.
  • Kuhry, Emmanuelle, « Panorama des manuscrits et nouvelles ressources pour l'étude de la tradition manuscrite du Physiologus latin », Le Physiologus. Manuscrits anciens et tradition médiévale, RursuSpicae, 2, 2019. [www] DOI: 10.4000/rursuspicae.924
  • Lauchert, Friedrich, Geschichte des Physiologus, Straßburg, Trübner, 1889, xiii + 313 p. [GB] [IA]
  • Leclercq-Marx, Jacqueline, « Le manuscrit B. R. 10074. Physiologus de naturis animalium et bestiarum », Annales du XLIVe Congrès de la Fédération des cercles d'archéologie et d'histoire de Belgique (Huy 1976), Bruxelles, t. 3, 1980, p. 790-795.
  • Leclercq-Marx, Jacqueline, « La sirène et l'onocentaure dans le Physiologus grec et latin, et dans quelques Bestiaires. Le texte et l'image », Bestiaires médiévaux. Nouvelles perspectives sur les manuscrits et les traditions textuelles, éd. Baudouin Van den Abeele, Louvain-la-Neuve, Université catholique de Louvain (Publications de l'Institut d'études médiévales. Textes, études, congrès, 21), 2005, p. 169-182.
  • Leclercq-Marx, Jacqueline, « Drôles d'oiseaux. Le caladre, le phénix, la sirène, le griffon et la serre dans le Physiologus, les bestiaires et les encyclopédies du XIIIe siècle. Mise en perspective », Déduits d'oiseaux au Moyen Âge, éd. Chantal Connochie-Bourgne, Aix-en-Provence, Publications de l'Université de Provence (Senefiance, 54), 2009, p. 163-178 et 302-306.
  • Leclercq-Marx, Jacqueline, « L'illustration du Physiologus grec et latin, entre littéralité et réinterprétation de l'allégorie textuelle. Le cas des manuscrits Bruxellensis 10066-77 et Smyrneus B.8 », L'allégorie dans l'art du Moyen Âge: formes et fonctions; héritages, créations, mutations. Actes du colloque du RILMA, Institut Universitaire de France, Paris, INHA, 27-29 mai 2010, éd. Christian Heck, Turnhout, Brepols (Les études du RILMA, 2), 2011, p. 141-155.
  • Leclercq-Marx, Jacqueline, « Une transposition exemplaire. À propos du rapport entre texte et illustration dans le Physiologus de Bruxelles (Ms. KBR 10066-77. Meuse, fin du Xe s.?) », Le Physiologus. Manuscrits anciens et tradition médiévale, RursuSpicae, 2, 2019. [www] DOI: 10.4000/rursuspicae.978
  • Mann, Anglia, Beiblatt, janvier 1900.
  • Meyer, Paul, « Les bestiaires », Histoire littéraire de la France, Paris, Imprimerie nationale, t. 34, 1914, p. 362-390. [IA]
  • Orlandi, Giovanni, « La tradizione del Physiologus e i prodromi nel bestiaro latino », L'uomo di fronte al mondo animale nell'alto medioevo, Spoleto, La Sede del Centro (Settimane del centro italiano di studi sull'alto medioevo, 31), 1985, t. 2, p. 1057-1106.
  • Pakis, Valentine A., « Contextual duplicity and textual variation: the siren and onocentaur in the Physiologus tradition », Mediaevistik, 23, 2010, p. 115‑185.
  • Runeberg, J., « Le conte de l'île-poisson », Mémoires de la Société néo-philologique à Helsingfors, 3, 1902, p. 343-395. [GB] [HT] [IA]
  • Sbordone, Francesco, « La tradizione manoscritta del Physiologus latino », Athenaeum, 27, 1949, p. 246‑280.
  • Schneider, Horst, « Das Ibis-Kapitel im Physiologus », Vigiliae Christianae, 56:2, 2002, p. 151-164.
  • Silvestre, Hubert, « À propos du Bruxellensis 10066-77 et de son noyau primitif », Miscellanea codicologica F. Masai dicata MCMLXIX, éd. Pierre Cockshaw, Monique-Cécile Garand et Pierre Jodogne, Gent, Story-Scientia (Publications de Scriptorium, 8), 1979, t. 1, p. 131-156.
  • Thierfelder, J. G., « Eine Handschrift des Physiologus Theobaldi. Beschrieben und mit einer literargeschichtlichen Abhandlung über die sogenannten Physiologen und die Bestiarien überhaupt », Serapeum, 23:15, 1862, p. 225-231.
  • Van den Abeele, Baudouin, « Un bestiaire à la croisée des genres: le manuscrit Cambridge UL Gg.6.5 ("Quatrième famille" du Bestiaire latin) », Reinardus, 13, 2000, p. 215-236. DOI: 10.1075/rein.13.16van
  • Voisenet, Jacques, Bêtes et hommes dans le monde médiéval. Le bestiaire des clercs du Ve au XIIe siècle, Turnhout, Brepols, 2000, xvi + 535 p.
    Compte rendu: Corinne Beck, dans Médiévales, 43, 2002, p. 167-169. [www]
  • Ziolkowski, Jan M., Talking Animals: Medieval Latin Beast Poetry, 750-1150, Philadelphia, University of Pennsylvania Press (Middle Ages), 1993, ix + 354 p.
Répertoires bibliographiques
Rédaction: Laurent Brun
Compléments: Antonella Sciancalepore
Dernière mise à jour: 18 janvier 2020